La multinationale américaine a fait la publicité d'un pull spécifiquement créé pour être laid, mettant en avant le logo de Windows 95. Et si on arrêtait les bêtises ?

Microsoft a succombé à la mode des pulls « ironiquement laids ». Le compte Twitter officiel de Windows a partagé, ce 13 décembre 2018, une série de photos d’un pull aux couleurs de Windows 95, système d’exploitation très populaire sorti en 1995 et dont le support a été arrêté en 2001.

Son logo est très reconnaissable : avant le re-design plus épuré que l’on connaît aujourd’hui, Windows était représenté par un carré quadricolore suivi d’une sorte de traine, comme pour donner une impression de mouvement.

Une décennie après sa disparition, ce design (que l’on pourrait aujourd’hui qualifier de look « Avengers post-Thanos ») est visiblement devenu culte, au point où Microsoft a décidé de créer quelques exemplaires d’un pull « collector ».

« On vous présente notre tout dernier vêtement Windows95. Pensez-vous que ce #PullMocheDeWindows vous irait bien ? Vérifiez bien vos DMs, car nous allons en donner gratuitement à quelques fans », a affirmé la marque, générant évidemment énormément de réponses positives. Certains internautes, et plusieurs média, se sont même dits prêts à dépenser de l’argent pour obtenir ce précieux objet. Et c’est bien tout le souci.

La nostalgiemania mêlée à la mode du pull moche

Certes, Microsoft affirme (pour l’instant) ne pas commercialiser ces exemplaires limités. Mais l’entreprise surfe tout de même très cyniquement sur la « nostalgiemania » qui s’est emparée du monde de la tech et de la pop culture depuis ces deux dernières années. Que ce soient des séries en hommage aux années 80 (coucou Stranger Things) ou des consoles rétro (NES Classic Mini, PlayStation Classic, etc.), il semble que tout ce qui est vieux et kitsch trouvera forcément un public. La ligne de pulls lancée brièvement par Apple en 1986 a d’ailleurs énormément de succès, au point où certains se revendent pour des centaines d’euros l’unité sur eBay.

En créant un hasthag sur Twitter (le fameux #PullMocheDeWindows), Microsoft s’assure donc un bon coup de com’ et essaie de se créer une image d’entreprise plus jeune et capable d’autodérision. Mais la multinationale contribue aussi à renforcer la cynique culture du « faussement laid » qui, sous couvert de porter des valeurs de simplicité et d’émancipation du regard des autres, est évidemment une mode capitaliste comme les autres.

L’image d’accueil Windows95

Aux États-Unis, la tendance du pull «  ironiquement moche » est encore plus populaire qu’en France — surtout proche de Noël : il s’agit d’un véritable effet de mode, où chacun est censé se dépasser pour dénicher, le temps d’une soirée, le pull le plus laid possible. Elle dure depuis bientôt une décennie.

Mais certains commencent à remettre en cause ce phénomène, comme le site Broadly, en mettant notamment le doigt sur l’aspect purement consumériste  — certes évident, mais pas moins notable. « Porter un pull traditionnel de Noël, ou un pull marrant avec des motifs très colorés ne trahit pas ceux qui les portent [au premier degré]. Mais les pulls ironiques ne pensent qu’à eux-mêmes  », affirme la journaliste.

Elle souligne combien céder à ce style peut avoir l’effet inverse de celui escompté : en dépensant beaucoup d’argent pour obtenir un objet volontairement moche, le consommateur serait bien moins « éveillé » qu’il le pense. Elle prend notamment l’exemple la montée en puissance d’entreprises comme Tipsy Elves, qui a bâti un empire sur les habits ironiquement laids de Noël. On imagine déjà les pulls Windows 95 se revendre à prix d’or en ligne…

Partager sur les réseaux sociaux