Blizzard aurait dans les cartons un jeu vidéo mobile ressemblant à Pokémon Go, mais avec l'univers de Warcraft.

Blizzard a passé un très mauvais moment à la BlizzCon 2018, en présentant Diablo Immortal. Alors que les fans espéraient des nouvelles enthousiasmantes sur l’avenir de la licence Diablo (comprenez : une nouvelle extension sur PC ou une suite, comme Diablo IV), c’est un jeu mobile qui a été dévoilé. Pour une convention drainant surtout un public jouant sur PC, le faux pas était inévitable.

Malgré la bronca que cette annonce a suscitée, Blizzard n’a bien sûr pas l’intention de renoncer à ce projet, ni d’ailleurs au marché du smartphone, que le studio a abordé dès 2015 avec Hearthstone. Selon des éléments partagés par Kotaku, l’entreprise aurait même dans les cartons un jeu vidéo de type Pokémon Go, mais qui se passerait dans l’univers de Warcraft.

Le barbare de Diablo Immortal
Un extrait du jeu Diablo Immortal. // Source : Blizzard

Warcraft Go

Il s’avère, selon un compte-rendu d’interview de Kotaku avec plusieurs développeurs, que de nombreux employés jouent à ce jeu quotidiennement et qu’ils se battent pour contrôler certains points d’intérêt à proximité du quartier général de l’entreprise. Et cela même si le jeu a maintenant deux ans d’âge et que l’essentiel de l’engouement est aujourd’hui dissipé, ce qui dénote un réel intérêt pour le titre.

Mais surtout, nos confrères expliquent que « l’une des équipes d’incubation de Blizzard a développé une version Warcraft de Pokémon Go, qui est actuellement en développement pour les smartphones ». Et le jeu serait déjà partiellement jouable, puisque Kotaku se  fait l’écho d’impressions de personnes qui ont pu en tester certaines mécaniques. Le projet serait donc à un stade relativement avancé.

La sortie d’un jeu « Warcraft Go » constituerait certainement un puissant aspirateur à micro-transactions, si c’est ce modèle économique qui est retenu. C’est lui qui est appliqué sur Pokémon Go, avec manifestement beaucoup de réussite : les estimations évoquent des gains supérieurs à 2 milliards de dollars. Blizzard ne peut pas ignorer la manne financière qu’un tel jeu pourrait apporter.

Pokémon Go a rapporté beaucoup d’argent. // Source : Niantic Labs

WoW à la sauce Pokémon

Improbable ? Pas tout à fait lorsque l’on connait les évolutions qu’il y a eu dans World of Warcraft. Depuis 2014 et l’extension Mists of Pandaria, les mascottes que l’on amasse en jeu ne font plus que suivre le personnage. Elles peuvent désormais être capturées dans la nature et participer à des duels contre d’autres mascottes, qu’elles soient sauvages ou non (contrôlées par d’autres joueurs ou des personnages du jeu).

Ces mascottes peuvent monter en niveau, jusqu’au palier 25, se servir d’aptitudes propres qui se débloquent au fur et à mesure de leur progression et afficher des degrés de rareté variés. De plus, elles sont réparties par type, chacun ayant des points forts et des points faibles : draconien, magique, nature, élémentaire, humanoïde, etc. Il y a même des sortes de ligues, des dresseurs à battre et des défis à relever.

Bref, Blizzard a déjà doté son célèbre MMORPG de tout l’attirail nécessaire pour jouer à Pokémon dans WoW. Alors pourquoi ne pas décliner la recette sur mobile, en la remaniant quelque peu ?

mascotte-fennombre
Une mascotte de World of Warcraft. // Source : Blizzard

Des questions en suspens

La nouvelle de ce projet, qui n’a pour l’instant aucune date de sortie ni aucune absolue certitude de voir le jour, risque évidemment d’enrager un peu plus les fans de Blizzard, qui voient leur champion se détourner de son terrain de jeu habituel, le PC, pour se déployer sur d’autres plateformes, qui n’ont pas la même aura. Le PC est en effet associé au « hardcore gamer », là où le mobile a une image plus « casual ».

Maigre consolation, il semble que les personnes impliquées dans ce projet sont, aux dires de Kotaku, de réels passionnés de Pokémon Go, ce qui peut être un indicateur rassurant pour la qualité future du titre. Le designer principal Cory Stockton, qui officie chez Blizzard, notamment sur World of Warcraft, se présente comme un fan de Pokémon.

2018 s’achevant, c’est plutôt en 2019 qu’une annonce pourrait survenir. Tout ce que l’on peut conseiller à Blizzard en tout cas, c’est d’éviter un autre faux pas en présentant un jeu qui ne se prête pas vraiment à l’ambiance de la BlizzCon.

Partager sur les réseaux sociaux