Pokémon Go vient tout juste de souffler sa deuxième bougie. Est-il toujours aussi populaire ?

Le 6 juillet 2016 sortait Pokémon Go, véritable phénomène faisant appel à la réalité augmentée pour transformer les gens en chasseurs de créatures à l’extérieur de chez eux. Si, aujourd’hui, le jeu de Niantic Labs a un peu perdu de son pouvoir d’attraction — l’effet de mode est passé –, il peut se prévaloir de gagner encore beaucoup d’argent : 2 millions de dollars par jour selon les chiffres de Sensor Tower publiés le 6 juillet 2018.

D’après les estimations de nos confrères, le jour de ses deux ans, Pokémon Go a rapporté en tout 1,8 milliard de dollars. Le premier milliard avait été atteint en janvier 2017, une preuve que les fans ont de moins en moins dépensé avec le temps mais restent présents après tout ce temps.

Top 5 des pays les plus dépensiers dans Pokémon Go (source : Sensor Tower)

PokéGo rapporte au Japon et aux USA

Le cabinet fournit d’autres statistiques intéressantes sur Pokémon Go. On apprend ainsi que les Américains et les Japonais sont les plus dépensiers : ils ont respectivement injecté 607 et 500 millions de dollars dans l’application réunissant plusieurs microtransactions. Derrière, les Allemands (96 millions) et les Anglais (77 millions) suivent de très loin. On notera par ailleurs que les recettes sont davantage réalisées sur Android (58 %) que sur iOS (42 %).

À l’arrivée, bien que Pokémon Go a un peu disparu des radars et des classements (il est 27e de l’App Store français à l’heure où nous écrivons ces lignes), il n’est pas du tout tombé dans l’oubli. Bien au contraire. Il peut remercier Niantic de l’avoir alimenté pendant deux ans, ajoutant des Pokémon et des fonctionnalités pour maintenir une communauté éveillée et faire en sorte qu’elle soit la plus généreuse possible.

Partager sur les réseaux sociaux