Netflix a annoncé que la saison 7 d'Orange is the new black, prévue pour 2019, sera la dernière. Elle deviendra tout de même la plus longue série que la plateforme ait portée à ce jour.

Les actrices d’Orange is the new black sont tristes, et nous aussi. Dans une vidéo d’une minute diffusée par le compte officiel de la série de Netflix sur Twitter, elles annoncent que la prochaine saison d’Orange is the new black (OITNB) sera la dernière.

La saison 7 est attendue pour 2019, probablement à l’été comme toutes les saisons précédentes.

La série la plus longue de Netflix

La plateforme de SVOD a pris une décision attendue mais non moins compliquée. Voici quelques années que certains spectateurs et spectatrices trouvaient qu’elle était en perte de vitesse, notamment à cause de l’obligation (contractuelle) de la plateforme américaine de sortir 13 épisodes à chaque saison, ce qui pouvait provoquer des longueurs.

Avec sept saison, Orange is the new black devient la série la plus longue jamais portée par la plateforme de SVOD américaine — House of Cards prenant fin en novembre 2018 après 6 saisons.

Orange is the new black. Netflix

À la suite du sixième volet diffusé en juillet 2018, la rédaction de Numerama se demandait comment Netflix allait pouvoir continuer à faire vivre sa série historique, alors que la plateforme n’avait pas l’expérience des chaînes traditionnelles, habituées à renouveler leurs séries et intrigues pour qu’elles tiennent sur une décennie.

Netflix veut plus de productions vraiment à lui

Orange is the new black fait partie d’un petit groupe de séries diffusées en exclusivité sur Netflix mais qui sont produites et appartiennent à une société tierce : Lionsgate. Dans sa lettre aux actionnaires du 16 octobre 2018, Netflix explique vouloir se focaliser sur les programmes qu’il produit lui-même sans intermédiaire, comme Stranger Things ou Big Mouth. « Nous voulons réduire notre dépendance vis à vis des studios extérieurs », écrivait le PDG Reed Hastings.

La lettre aux actionnaires de Netflix au Q3 2018 // Source : Netflix

Et la diversité ?

En annulant OITNB en 2019, la multinationale américaine de Reed Hastings va également être confrontée à de nouveaux enjeux de diversité dans ses séries. Netflix n’est pas qu’un diffuseur : il produit aujourd’hui énormément de contenus et a conscience de sa place, et de sa responsabilité en tant qu’émetteur de culture qui influence les consciences. Avec une série portée par une femme, Jenji Kohan, et casting quasi uniquement féminin (principalement des femmes de couleur) Netflix pouvait utiliser OITNB comme un étendard, un modèle de diversité et d’ouverture.

Or comme nous l’avons montré dans une enquête de data journalisme, Netflix reste une « House of Men » lorsqu’il s’agit de femmes qui occupent des postes à responsabilités dans les séries, que ce soit au scénario ou à la réalisation. À partir de 2019, cela se verra encore plus.

Partager sur les réseaux sociaux