Le jeu phénomène est disponible en bêta depuis début août, et a été téléchargé 15 millions de fois en 3 semaines. Mais qui arrive vraiment à maitriser Fortnite sur mobile ?

Fortnite sur Android a été téléchargé 15 millions de fois en trois semaines, ont annoncé les studios Epic Games le 06 septembre 2018 dans un billet de blog. Alors que le jeu phénomène de construction et de survie avait été lancé en bêta sur iOS le 2 avril dernier, les propriétaires de smartphone Android avaient dû attendre le mois d’août pour y avoir accès.

«  Nous constatons que 92 % des utilisateurs de Fortnite utilisent Android 8 (Oreo) ou plus récent, qu’environ 8 % utilisent Android 7 (Nougat) et que moins de 0,5 % utilisent une version d’Android datant de 2015 ou antérieure », souligne le communiqué.

Mais sur ces 15 millions, quel pourcentage de joueurs et joueuses utilise vraiment son smartphone Android pour jouer ? « Dans Fortnite, les joueurs sur Android peuvent se retrouver à jouer dans la même partie que leurs amis sur PC et console  », assume d’ailleurs Epic dans son billet de blog. Pour le studio, il s’agit d’un atout — notamment à l’heure où des concurrents comme Sony ne permettent pas aux joueurs sur PS4 de jouer avec des gamers venant d’autres plateformes.

Fortnite sur iOS // Source : Numerama

«  Généralement, quand on essaie de migrer un jeu console ou PC sur un appareil mobile, on simplifie le contenu et même l’apparence pour répondre aux contraintes de la plateforme et garantir des performances acceptables », explique Epic Games dans son billet de blog.

Mais dans les faits, une telle complexité rend le gameplay très difficile à maîtriser. Car dans Fortnite : Battle Royale, où vous êtes entourés de 99 ennemis qui veulent votre peau, il faut courir, sauter, regarder aux alentours, dégainer son arme, trouver d’autres armes, changer d’arme, changer de mode pour construire un abris, re-sauter, re-courir, re-construire jusqu’à ce qu’un joueur sur PC ne parvienne à vous achever avec un seul tir précis en une fraction de seconde.

Pourquoi jouer quand même à Fortnite sur smartphone ?

Le seul avantage dont disposent les joueurs sur smartphone, Android comme iOS, est l’auto-ciblage, qui évite d’avoir en plus à pointer son curseur au bon endroit pour dégommer une cible mobile. Mais croyez-en la rédaction de Numerama : vous ne parviendrez jamais à emporter une partie en jouant sur mobile.

Fortnite // Source : Epic Games

Alors pourquoi un tel succès ? Tout d’abord parce que la réputation du jeu le précède désormais, et que, la hype grandissant, nombreux sont les utilisateurs à avoir téléchargé l’appli pour « comprendre de quoi tout le monde parle ».

Ensuite, parce que même si le jeu est quasiment injouable sur smartphone, il est quand même très fun. Pour peu que vous jouiez avec des coéquipiers en ligne, vous apprécierez d’enchaîner plusieurs parties à fouiller les mêmes maisons, partager les mêmes objectifs — même si vous risquez d’être, globalement, un poids mort pour vos coéquipiers sur console ou PC… Rester à savoir si Epic communiquera un jour sur le nombre de joueurs mensuels sur mobile, et non plus seulement sur le nombre de téléchargements.

Partager sur les réseaux sociaux