Après Paris, Atlanta et Guangzhou, une quatrième ville est évoquée pour rejoindre l'Overwatch League : Toronto.

Blizzard Entertainment affûte ses armes pour la deuxième saison de son Overwatch League. Alors que deux villes ont déjà rejoint les rangs — Atlanta et Guangzhou — et que Paris serait en discussion, une quatrième est évoquée par nos confrères très sérieux d’ESPN dans un article publié le 14 août 2018.

La ligue ferait donc étape au Canada, plus spécifiquement à Toronto. L’équipe, en partie financée par l’entrepreneur Michael Kimel (actionnaire minoritaire des Pittsburgh Penguins en NHL), serait gérée par l’organisation professionnelle Splyce spécialisée dans l’eSport. Selon une indiscrétion fournie par SportsBusiness Daily, le montant de l’opération serait chiffré à 35 millions de dollars. L’année dernière, une place en réclamait 20, soit presque deux fois moins.

Fatale // Source : Overwatch

En attendant Paris

Toronto pourrait donc être le troisième nouveau visage de l’Overwatch League, sauf si les discussions entre Blizzard Entertainment et McCourt Global, conglomérat derrière l’Olympique de Marseille intéressé par une structure parisienne, aboutissent avant. En tout, le géant américain aimerait que six villes viennent gonfler son championnat. Si possible avant le 9 septembre, date à laquelle la free agency — période qui autorise les équipes à recruter des joueurs libres — débutera. Lire : la saison 2 devrait se dessiner une bonne fois pour toutes ces prochaines semaines.

Autrement dit, l’étau se resserre pour les autres candidats intéressés par la ligue eSport de Blizzard. Et si le prix d’accès augmente d’année en année, alors il vaut mieux se dépêcher d’y entrer.

Partager sur les réseaux sociaux