Daybreak Games n'est pas peu fier de lancer la version finale de son H1Z1: Battle Royale, caressant l'espoir de concurrencer Fortnite.

Les fans du genre Battle Royale, popularisé par PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS et Fortnite, vont pouvoir essayer autre chose. En attendant les modes de Call of Duty : Black Ops IIII et Battlefield V, les deux mastodontes qui ont cédé aux sirènes, les propriétaires de PlayStation 4 ont désormais la possibilité de jouer à qui est le plus fort dans H1Z1 : Battle Royale. Tout est dans le titre.

Dans un communiqué de presse publié le 7 août 2018, Daybreak Games a confirmé que H1Z1 : Battle Royale en avait terminé avec sa bêta ouverte sur la console de Sony. Comme sur PC, le jeu est gratuit mais on peut acheter des Battle Pass — même principe que dans Fortnite. Celui de la première saison est facturé 5,49 euros et donnera droit à des récompenses premium.

H1Z1, touché mais pas coulé

C’est un juste retour des choses pour H1Z1, qui avait posé les bases du genre Battle Royale avant que PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS et Fortnite n’en fasse des expériences incontournables et populaires sur Steam, console et mobile. Ceci étant, on n’imagine pas Daybreak Games faire trembler Epic Games, installé dans sa tour d’ivoire avec Fortnite. 

Mais cela ne veut pas dire que H1Z1 : Battle Royale ne trouvera pas son public sur PlayStation 4, toujours privée de PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS. Terrence Yee, producteur du jeu, a confié que le cap des 10 millions de joueurs avait été franchi durant le premier mois de la bêta ouverte. L’avenir dira si Daybreak Games sera capable de capitaliser sur cette ébauche de succès. Sur Steam, H1Z1 : Battle Royale se contente d’un peu plus de 4 000 joueurs connectés en même temps chaque jour.

Crédit photo de la une : Daybreak Games

Partager sur les réseaux sociaux