La dernière mise à jour majeure de No Man's Sky semble avoir des premières retombées positives.

Mise à jour du 30 juillet 2018 :

No Man’s Sky Next a vécu un premier week-end placé sous le signe d’indicateurs positifs. D’après Steam Charts, le titre a connu un pic à près de 100 000 joueurs connectés en même temps le dimanche 29 juillet 2018. En parallèle, il fait son retour parmi les jeux très suivis sur Twitch. Au moment où nous écrivons ces lignes, il culmine à environ 10 000 spectateurs.

Article original du 26 juillet 2018 :

2018 sera-t-elle l’année de la rédemption pour No Man’s Sky ? C’est fort possible ou, tout du moins, cela en prend le chemin. Le 24 juillet 2018, Hello Games a déployé la mise à jour Next, apportant des nouveaux éléments de gameplay, améliorant les graphismes et ajoutant le mode multijoueur. Depuis, les retours positifs sont partagés en masse sur Steam. Cela n’a pas toujours été le cas.

«  Très bon jeu depuis la dernière MAJ, 3e personne au top, génération des planètes améliorée et surtout le multi qui transforme réellement le jeu » ou encore « Le jeu qu’on voulait ! » peut-on lire dans les récents commentaires laissés par les joueurs. Sur les 30 derniers jours, 83 % des 3 787 évaluations ont été positives. Une évolution remarquée par Sean Murray, directeur du jeu. 

No Man’s Sky revient de loin

No Man’s Sky est sorti le 12 août 2016 sur la plateforme de Valve. Ce jour-là, le jeu d’exploration articulé autour d’une formule mathématique capable de générer aléatoirement des milliers et des milliers de planètes est tombé sur un mur : 18 663 critiques négatives, contre 15 875 positives. La suite des événements n’a pas été mieux et le soufflet est vite retombé. Certains ont même taxé l’expérience de publicité mensongère, une accusation réfutée par l’ASA, l’agence de régulation des publicités au Royaume-Uni, après enquête. 

De toute évidence, plusieurs studios auraient lâché l’affaire. Mais Sean Murray et son équipe ont tenu bon, opérant un mea culpa sous la forme de mises à jours ambitieuses servant à rectifier le tir. Cela n’a pas toujours été suffisant : le 25 novembre 2016, avant la Foundation Update, les retours étaient toujours plus négatifs que positifs. Cela l’a été beaucoup plus avec la mise à jour 1.3 Atlas Rises, notamment centrée sur la narration : le 11 août 2017, No Man’s Sky récoltait plus d’évaluations positives que négatives (2 331 contre 521).

Évaluation Steam No Man’s Sky // Source : Capture d’écran Steam le 26 juillet 2018

Et ces derniers jours donnent raison à No Man’s Sky Next :

  • 24 juillet 2018 : 510 évaluations positives (contre 90 négatives) ;
  • 25 juillet 2018 : 1 309 évaluations positives (contre 260 négatives) ;
  • 26 juillet 2018 : 602 évaluations positives (contre 153 négatives).

Est-ce l’attrait de la nouveauté qui serait à l’origine de ce sursaut d’engouement ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais toujours est-il que les efforts d’Hello Games semblent payer : après tout, les grandes batailles se gagnent par des petites victoires.

Partager sur les réseaux sociaux