Psyonix a réaffirmé sa décision de ne pas développer de Rocket League 2.

Samedi 7 juillet, Rocket League fêtera ses trois ans. Une longévité qui peut étonner — traditionnellement, lorsqu’un jeu marche bien, une suite voit mécaniquement le jour — surtout quand on connaît le succès du jeu mélangeant course et football. Mais il s’agit d’une volonté affirmée de la part de Psyonix que de s’appuyer sur l’existant et de l’améliorer.

À tel point que le studio a une nouvelle fois déclaré qu’il n’y aura pas de Rocket League 2 tout de suite. Les chiffres sont encore aujourd’hui stratosphériques : 45 millions de joueurs uniques, entre 6 et 7 millions d’utilisateurs chaque mois.

Rocket League

Pas de Rocket League 2

Interrogé par GameSpot le 5 juillet 2018, Scott Rudi, directeur de Rocket League, a expliqué que Psyonix voyait leur jeu comme une plateforme à part entière. Cela signifie qu’elle doit être agrémentée par de nouveaux contenus plutôt que d’être abandonnée au profit d’une suite. Ici, nous sommes donc en plein dans l’expérience vue comme un service.

Pour l’intéressé, c’est également une manière de remercier les fans, « La chose qui a le plus valeur dans notre jeu est la communauté. La plupart des choses que nous faisons est dédiée à la volonté de la conserver. De la garder intéressée par notre jeu. Nous voulons proposer une bonne expérience pour prendre du plaisir dans les années à venir.  »

En toute franchise, Scott Rudi ne sait même pas ce qu’il ferait d’un Rocket League 2, alors il préfère alimenter le jeu actuel. D’ailleurs, un nouveau système pour gagner des récompenses et maintenir l’intérêt sera lancé très bientôt. Il est calqué sur les Passes de combat de Fortnite. Entre autres mises à jour. Et sans oublier les ambitions dans le domaine de l’eSport

Partager sur les réseaux sociaux