Chaud devant : livraison spéciale de science-fiction sur Netflix en février. Mais pas seulement, on retrouve également des nominations du Sundance et de nouvelles séries. Suivez le guide.

Attention, livraison spéciale de science-fiction sur Netflix en février. Avec Altered Carbon, une série dont on murmure qu’elle serait une des plus chères jamais créée et Mute, long-métrage de Duncan Jones, prévu en 2017, mais légèrement retardé :  l’Américain propose deux projets maisons perchés dans un futur tout de CGI vêtu. En février, il faudra également compter sur Marseille, inénarrable soap français. Mais également une grosse poignée de nouveaux titres plus alléchants.

Les retardataires peuvent, comme toujours, remonter le temps et aller regarder les nouveautés de janvier, agrémentées de quelques notes et conseils de la maison. En février, il y a également de nombreux titres qui vont quitter le catalogue de Netflix : pour ne pas les rater, suivez le guide.

Les séries

Altered Carbon, saison 1 — 2 février

Voilà, c’est l’heure. Projet connu depuis 2016Altered Carbon est une série inspirée par le roman éponyme de Richard Morgan. Après plus de deux années de production et l’écoulement d’un budget astronomique en effets spéciaux (puis en marketing), le show est prêt. Les critiques sont loin d’être sous le charme aux États-Unis, ou même en France : Altered Carbon manque d’intelligence et de modernité. Pour Entertainment Weekly, la série est « de la science-fiction luxueuse enveloppée dans un ennuyeux mystère ».

Toutefois, nous ne doutons aucunement du succès de cette série testostéronée et boostée par des combats impressionnants. Côté synopsis, le show reprend les grandes lignes du roman : dans un futur où la mort n’existe plus grâce à la technologie, la résolution d’un meurtre entraîne le héros au cœur d’un monde morbide et cynique.

Damnation, saison 1 — 1er février

Damnation, diffusé par USA Networks à domicile, et par Netflix dans le reste du monde, est un drame historique. En pleine grande dépression, un inconnu décide de se faire passer pour un pasteur dans un village de fermiers. Il fomente alors une révolte, mais semble repris par son passé violent.

Sans avoir vraiment emballé la critique ni le public, la série a déjà été annulée à peine sa première saison terminée. Chez Vox, Todd VanDerWeff souligne tout de même : « Aussi lent et énamouré de sa propre obscurité que puisse être Damnation, il réside quelque chose de vital et réaliste dans l’insistance du show à montrer des institutions américaines en échec  ».

Everything Sucks ! — 16 février

Dans la petite ville de Boring (sic), un groupe d’ados se ligue dans le vidéo club du lycée pour affronter la vie communautaire et son lot d’épreuves. Situé en 1996, la série espère rendre les trentenaires nostalgiques de cet âge d’or du pin’s et de la K7. Comédie au format trente minutes, Everything Sucks ! (tout craint en français) compte refaire nos années lycées.

Seven Seconds, saison 1 — 23 février

Pour Netflix, Veena Sud (The Killing) prend les rênes de la première saison d’une série d’anthologie, Seven Seconds. Le show proposera, chaque saison, un drame inspiré par l’actualité pour disséquer comment l’événement percute les destins. Ici, un jeune homme noir est tué par un policier blanc. Sa mort, dont les circonstances sont cachées par la police, bouleverse la communauté afro-américaine et engage sa mère sur le long chemin de la vérité. Netflix résume : « Combien de temps faut-il pour enterrer la vérité ?  ».

Marseille, saison 2 — 23 février

« À part ma queue, qu’est-ce que tu veux ?  » cette réplique d’une inventivité folle nous fait encore rire bientôt deux années après la diffusion de la première saison de Marseille. Le soap grotesque de Netflix, toujours avec Magimel et Depardieu, revient pour une nouvelle saison. Ce serait mentir que prétendre que nous attendons autre chose de la série qu’une nouvelle tranche d’embarras servie au kilo. Notons que la bande-annonce est déjà très prometteuse… Ou peut-être pas.

Les films

Mon Âme Sœur — 16 février

Stephanie Laing, productrice multirécidiviste chez HBO pour Veep ou Divorce, a séduit Netflix sans même montrer une seule image de son premier long-métrage. Drame romantique, Irreplaceable You, propose un casting déjà alléchant avec l’incroyable Gugu Mbatha Raw (San Junipero — Black Mirror) et Michiel Huisman (GoT). Dans ce drame, deux âmes sœurs, unies depuis l’enfance, font face à la mort. « Lorsque Abbie découvre qu’elle a un cancer, elle décide de trouver une nouvelle fille pour Sam, son fiancé et meilleur ami depuis l’enfance.  »

Fullmetal Alchimist — 19 février

Fumihiko Sori, réalisateur japonais, a vu son Fullmetal Alchimist sorti en salles au Japon acquis par Netflix pour le reste du monde. Le live-action qui adapte le célébrissime manga éponyme n’a pas vraiment rencontré le succès à domicile. Au TIFF, il avait également laissé les critiques déçues : Variety écrit ainsi que « l’histoire ne gagne jamais de souffle ou de profondeur émotionnelle.  »

Mute — 23 février

Duncan Jones, après Warcraft, a produit un film à gros budget pour Netflix : Mute avec Alexander Skarsgård, Paul Rudd et Justin Theroux. Le film, imaginé comme une réponse à Blade Runner, devrait largement faire écho à Altered Carbon, mais aussi au film de Denis Villeneuve. Jones a par ailleurs rappelé que le film s’inspirait de l’univers de K. Dick, comme l’œuvre de Ridley Scott, mais également d’un de ses premiers films Moon.

Mute

Installé dans un futur proche, Mute suit l’histoire de Leo (Alexander Skarsgård) qui vit dans un Berlin défiguré. Le garçon muet va voir sa vie changer quand son seul bonheur, sa petite amie, va disparaître sans laisser de trace.

When we first met — 9 février

Voilà une comédie romantique qui ne va pas chercher le subtil et c’est presque tentant. Des étudiants américains, des fraternités, un mec un peu loser et une fille inaccessible : voilà pour When we first met. Très classique comédie romantique, le film est pimenté par un photomaton magique qui renvoie le héros, Adam DeVine, dans le passé. Là, il a l’occasion de séduire, enfin, Alexandra Daddario.

The Ritual — 9 février

David Bruckner, réalisateur de films à sketch (VHS) conduit pour Netflix son premier long-métrage d’horreurThe Ritual. Le synopsis ne révèle pas grand-chose de ce film anglais, mais nous le laissons découvrir : « Quatre amis qui se connaissent depuis longtemps partent faire de la randonnée dans les contrées sauvages de la Suède. Ils pourraient ne jamais revenir.  »

Les docus et émissions

The Trader (Sovdagari) — 9 février

Dans la trop méconnue Georgie, petit pays postsoviétique dominé par le Caucase, Gela est un marchant ambulant. Parcourant la partie la plus rurale du pays, loin de Tbilissi, l’homme échange des biens de seconde main contre quelques pommes de terre dans un monde où l’argent est comme absent. Sélectionné au Sundance, The Trader est un court-métrage réalisé par Tamta Gabrichidze, réalisatrice géorgienne. 

Seeing Allred — 9 février

Autre nominé de Sundance, Seeing Allred est un documentaire sur l’avocate du même nom. Cette habituée de la victoire au tribunal a défendu, tout au long de sa vie, les femmes et les minorités en remportant de nombreuses victoires pour ces dernières. La juriste, souvent jugée flamboyante et excentrique a marqué l’histoire des tribunaux californiens, ce qui en faisait un sujet parfait pour un documentaire.

Queer Eye, saison 1 — 7 février

Émission phare de la télé-réalité américaine des années 2000 Queer Eye est rebooté par Netflix. Le concept ne change pas : cinq homosexuels, choisis à cause d’une série de clichés datés, vont donner des leçons de bon goût à un hétérosexuel. Vaguement progressiste il y a plus de quinze ans, le concept apparaît aujourd’hui embarrassant et ringard. Qu’est ce que Netflix est allé faire dans cette galère ?

Coach Snoop, saison 1 — 2 février

Pour Netflix, Snoop Dogg a ouvert les portes de son équipe de football américain. Le rappeur légendaire s’y livre et se dévoile sous une facette bienveillante dont nous ne présumions pas forcément.

Ugly Delicious — 23 février

Après une collaboration avec Nike, le chef David Chang, véritable star du milieu, propose sur Netflix une série de reportages culinaires. L’homme derrière l’idée qu’un plat peut (doit ?) être délicieusement moche devrait ici s’intéresser à des chefs qui pratiquent eux aussi la surprise et le laid.

Mommy — 28 février

Pour Xavier Dolan, et ceux qui le suivent dès ses débuts, il y a eu un avant et un après Mommy. Pour la première fois, le réalisateur québécois entrait par la grande porte dans les salles du monde entier. Il faut dire qu’aussi maniéré soit le film, il reste d’une efficacité émotionnelle intacte. Après Mommy, Dolan a eu la grosse tête, mais n’est-ce pas mérité ?

Pour les kids

Dragons : par-delà les rives, saison 6 — 16 février

La franchise Dreamworks, inspirée des films du même nom, revient pour une nouvelle saison d’aventures. Le dessin animé donne à voir des histoires initiatiques sur fond de fantasy. Un succès pour les grands (+ de 6 ans).

Luna Petunia : retour à Fabulia, saison 1 — 2 février

Luna Petunia, héroïne des touts petits, agrandit sa franchise avec une nouvelle série. En retournant à Fabulia, Luna se fait un nouvel ami… Un dessin animé coloré et malin pour les petits.

Partager sur les réseaux sociaux