Il faudra encore faire preuve de patience. Le grand public ne pourra pas mettre la main sur la console Ouya avant le 25 juin. La sortie de la machine a en effet été repoussée de trois semaines. Ce changement de planning, qui n'affecte pas la livraison des consoles pour ceux qui ont financé le projet sur Kickstarter, vise à gonfler les stocks pour satisfaire une demande qui serait importante, selon la société.

Ceux qui espéraient acheter rapidement une console de jeu Ouya devront prendre leur mal en patience.  La directrice de la société, Julie Uhrman, a annoncé ce jeudi que la date de sortie grand public a été repoussée de trois semaines. Si le lancement de la machine est toujours prévu pour le mois de juin, c'est désormais à partir du 25 qu'elle arrivera dans les rayons des distributeurs américains.

Selon les explications données par l'entreprise, cette modification de calendrier doit lui permettre de produire davantage de consoles avant le jour J. La firme affirme en effet être quelque peu dépassée par l'intérêt que suscite l'Ouya. En conséquence, elle a dû revoir ses projets et son planning afin d'avoir un stock assez étoffé pour passer sans encombre les premiers jours de commercialisation.

Outre le financement des internautes qui a permis à ce projet d'exister, l'entreprise a également profité de ce billet de blog pour faire savoir qu'elle a obtenu un financement complémentaire de 15 millions de dollars. Cette levée de fonds a été obtenue auprès de plusieurs investisseurs : Kleiner Perkins Caufield & Byers, Mayfield Fun, Nvidia Corporation, Shasta Ventures et Occam Partners.

Le lancement de la Ouya, désormais programmé pour la fin juin, n'affecte en aucune façon la livraison des consoles à ceux qui ont participé au financement du projet sur Kickstarter. L'envoi des machines a commencé fin mars. Rappelons que 63 416 internautes ont apporté plus de 8,5 millions de dollars pour permettre à la Ouya de voir le jour.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.