Monstre de puissance, le Galaxy S8 fait tourner le très gourmand émulateur Dolphin sans broncher. La preuve avec des démos de Super Smash Bros. Melee, Super Mario Sunshine et The Legend of Zelda : Wind Waker.

Disponible à la fin du mois d’avril, le Samsung Galaxy S8 en a bel et bien sous le coude. Preuve en est dans cette vidéo publiée par GuruAidTechSupport ,montrant le prochain flagship du constructeur coréen en train de faire tourner des jeux GameCube avec la version Android de l’émulateur Dolphin, trop gourmand pour beaucoup de terminaux actuels (y compris le S7) et développé à l’origine pour PC.

Le but de la séquence est de prouver que le smartphone de Samsung est suffisamment puissant pour que l’émulateur, pensé pour les catalogue GameCube et Wii, puisse fonctionner sans sourciller.

Zelda sur Android

GuruAidTechSupport s’appuie sur trois jeux phares de la GameCube pour étayer ses propos, à savoir Super Smash Bros. Melee, Super Mario Sunshine et The Legend of Zelda : Wind Waker. Pour ce dernier, basé sur une expérience en monde ouvert, GuruAidTechSupport observe qu’il n’y a aucune chute de framerate et que les performances sont bel et bien au rendez-vous, assurant un confort technique non négligeable pour qui souhaite (re)découvrir ces perles sur le S8.

Concernant la maniabilité, il faudra néanmoins se coltiner une interface tactile manquant d’ergonomie à première vue au vu du nombre de touches nécessaires. Avec une manette Bluetooth, cet écueil sera vite oublié.

À noter que le téléphone Pixel de Google s’en tirait déjà pas trop mal avec cet émulateur Dolphin. Mais toujours est-il que le S8 va encore plus loin. D’aucuns affirmeront qu’il se substituera à la Console Virtuelle GameCube, toujours pas officialisée par Nintendo pour sa Switch.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !