Des ingénieurs américains ont développé un Megabot, armé de canon paintball, qui pourrait participer à l’avenir à des combats robotiques.

Un véritable monstre de fer, mesurant 4,5 mètres de haut et avec un poids de six tonnes, armé d’un canon paintball — qui peut même tirer des fruits, notamment des pastèques — a été construit par des ingénieurs californiens.

Le robot, nommé MegaBot MK II, a été construit à travers l’assemblage d’autre machines utilisées dans différents domaines industriels. Quel intérêt ? Ce véritable monstre pourrait participer à de futurs tournois de batailles de robots, inspirées des courses de type « Monster Truck ». En effet, les États-Unis ont déjà lancé un défi de robots au Japon, qui se déroulera sans armes à feu, mais dans un combat au corps-à-corps.

Les machines seront pilotées directement à l’intérieur, comme des « Gundam Wing ». Le grand défi pour les ingénieurs sera de construire des armes bien balancées et une cuirasse robotique qui puisse protéger au mieux les pilotes.

On attend de voir les évolutions du robot, mais quoi qu’il en soit, on a hâte de le voir se fritter avec d’autres monstres mécaniques dans des arènes.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.