En 1974 six parties de Doctor Who réalisées en 1966 sont supprimés des archives de la BBC. Un acte criminel pour lequel la BBC tente de faire amende honorable avec une nouvelle réalisation des négatifs supprimés… en animés.

The Power of the Daleks est une scénario réparti en six parties écrites et réalisées en 1966 que la chaîne anglaise n’a diffusé qu’une seule fois. Les malheureux négatifs avaient atterris dans les archives de la BBC, des archives que la chaîne supprimera en 1974, emportant dans son ménage des pièces historiques et quasi-inédites, comme ces épisodes de la série culte Doctor Who

Aucune version complète de cette storyline n’a jamais été retrouvée, et le mystère autour de ces épisodes détruits a rongé des fans pendant des décennies. Cinquante années après la seule et unique diffusion des épisodes, la BBC a décidé de recréer les parties visuelles manquantes grâce à un dessin animé en noir et blanc, tout en y ajoutant les enregistrements sonores du casting original qui ont survécu ainsi que des pièces comme des photographies et des mini clips.

https://www.youtube.com/watch?v=wm279AmUaL8

Les six épisodes de The Power of the Daleks seront disponibles le 5 novembre sur la boutique en ligne de la chaîne anglaise. Le show met en scène le second Doctor de la série (Patrick Troughton) se battant contre des Daleks sur Vulcan.

Charles Norton qui a dirigé le processus de recréation déclarait à la présentation publique des épisodes que The Power of the Daleks était la plus ambitieuse restauration jamais réalisée sur Doctor Who. « Intelligent, bien mené et plein de suspense, Power of the Daleks est un des grands classiques perdus de la télévision des années 1960 et un exemple magnifique de ce que l’ère du noir et blanc offrait de mieux ».

 
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.