Retrouvez les principales actualités jeux vidéo qui ont rythmé cette semaine.

Désormais une double authentification sur PSN

Remarqué par des joueurs lors de la mise à jour logicielle de la PS3, Sony a en effet confirmé une modification de sécurité qui sera mise en place prochainement : l’authentification à un compte avec une validation en deux étapes. Pour le moment, aucune date précise n’a été renseignée quant à l’arrivée du système, mais il ne saurait tarder. Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations à propos de cette nouveauté sur l’article publié cette semaine.

PSN Messages

Microsoft ne fabrique plus de Xbox 360

Cette semaine nous avons également appris que Microsoft mettait fin à la production de Xbox 360. C’est-à-dire qu’il n’y en aura désormais plus d’apport de consoles neuves sur le marché (en dehors de celles déjà en vente évidemment). La firme met donc ainsi fin à 10 ans de ventes de Xbox 360, laissant désormais la place sur sa dernière née la Xbox One qui peine à tenir face à la frénésie d’achat de la PS4. Retrouvez l’essentiel de notre historique de la Xbox 360 sur notre article dédié à la console.

xbox-360new.jpg

Jeux vidéo à #NuitDebout : occuper l’espace virtuel

Le mouvement Nuit Debout s’est désormais installé depuis maintenant plusieurs semaines sur les différentes places symboliques des plus grandes villes de France. Bien que les réunions entre militants se font par le biais de rencontres autour de ces places, un joueur de jeux vidéo, Pierre-Yves Hurel, songe à étendre le symbole Nuit Debout dans le monde virtuel.

S’ensuit une réflexion autour de l’implication des jeux vidéo dans cette initiative sociale. Après l’intervention d’un orchestre symphonique sur la place de la République à Paris, et si les jeux vidéo tirait lui aussi de ses traits artistiques et créatifs pour s’engager dans la lutte ? Suivez l’ensemble de cette réflexion sur notre article de la semaine.

capture-decran-95

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.