Lors d’une récente conférence sur la vidéo en ligne, le créateur de BitTorrent est revenu sur les DRM que son nouveau service marchand impose aux consommateurs qu’il espère séduire. « Nous utilisons le DRM Windows Media parce qu’il est la seule solution qui a été largement examinée, mais nous ne sommes pas content de la façon dont il affecte la lecture [des contenus], d’un point de vue technique parfois il rend la lecture impossible », a attaqué Bram Cohen. « Les propriétaires de contenus veulent des DRM, les consommateurs savent ce que sont les DRM », et n’en veulent pas, a-t-il rappelé.

Mais qui donc a mis un coûteau sous la gorge de Bram Cohen pour l’obliger à sortir un service marchand auquel, visiblement, il ne croit pas du tout ?

Il veut se rassurer en misant tout sur les premiers contenus gratuits financés par la publicité, qui devraient arriver dans les deux prochains mois…

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo