La mythique marque danoise lance ses LEGO Braille Bricks, une gamme de briques en braille dédiée aux enfants déficients visuels.

En matière d’inclusivité, Lego n’en est pas à sa brique d’essai. Après avoir répondu positivement en 2016 à l’appel #ToyLikeMe en proposant une  figurine représentant une personne en fauteuil roulant ou avoir mis en avant quatre éminentes scientifiques de la NASA, le géant danois a présenté ce jeudi 25 avril ses premières briques à destination des malvoyants. Plus que le jeu, ces pièces ont une valeur pédagogique, puisqu’elles sont censées aider les malvoyants — notamment les enfants — à apprendre plus facilement l’écriture braille.

Par rapport aux légendaires briques, rien ne change au niveau de la forme. Lego tient d’ailleurs à préciser que ces nouvelles briques seront parfaitement utilisables avec des briques « traditionnelles ». Seule différence : les huit « plots » — les petits ronds situés au dessus-d’une pièce qui permettent aux briques de s’emboîter– , sont réorganisés pour signifier une lettre ou un chiffre en braille.

Par exemple, une  brique « A », ne présentera qu’un seul « plot » en haut à gauche,  tandis qu’un « L » sera une succession de trois points sur le côté gauche de la pièce.

Au total, ce sont près de 250 briques différentes représentants l’alphabet complet en braille, des chiffres de zéro à neuf, ainsi que des symboles mathématiques, que la marque proposera.

Un projet présenté pour la première fois en 2011

Ces briques inclusives sont depuis un moment dans les cartons du géant du jouet. Proposé pour la première fois en 2011 par l’Association danoise des aveugles, il a été remis au goût du jour par la Fondation brésilienne pour les aveugles Dorina Nowill.

Dans un billet de blog — en portugais — celle-ci s’est d’ailleurs félicitée que « les Lego Braille Bricks soient un outil totalement  inclusif impliquant non seulement des enfants aveugles et malvoyants, mais également leurs amis non handicapés », en référence au fait que chaque brique comporte également une lettre ou un caractère imprimé pour expliquer sa signification.

Le produit est actuellement testé en danois, norvégien, anglais et portugais, tandis que l’allemand, l’espagnol et le français seront évalués au troisième trimestre de 2019. Ils seront par la suite distribués gratuitement en 2020 aux institutions par l’intermédiaire des organisations partenaires.

Une baisse de l’alphabétisation des enfants malvoyants

Si les nouvelles technologies, telle la synthèse vocale,  permettent aujourd’hui à des milliers de personnes aveugles de sortir de l’isolement, plusieurs études alertent sur le fait que leur utilisation se fait au détriment du braille, qui est en déclin.

Contacté par téléphone, l’association Valentin Haüy, elle-même partenaire du projet LEGO Braille Bricks en France n’a pas pu nous donner de chiffres concernant l’alphabétisation des enfants malvoyants français. Néanmoins, aux États-Unis, selon une étude de 2009 de la National federation of the blind seuls 10 % des enfants malvoyants apprennent à lire le braille. Ils seraient moins de 5 % au Royaume-Uni.Des chiffres qui ont tendance à baisser.  Lego et les associations partenaires espèrent donc endiguer ce phénomène par le jeu.

Pour rappel, selon la Fédération des aveugles de France, en France, près de 1,7 million de personnes sont atteintes d’un trouble de la vision et seul  50 % d’entre eux ont un emploi.

Partager sur les réseaux sociaux