La banque mobile Revolut poursuit sa croissance en Europe, avec plus de 4 millions de clients au compteur

C’est un jalon important que vient de franchir Revolut. Dans un communiqué paru le 21 février, l’entreprise anglaise spécialisée dans la fintech revendique désormais 4 millions de clients en Europe. Un palier qui devrait être rapidement franchi dans les prochains mois : il n’a fallu en effet que l’équivalent d’un trimestre à l’entreprise pour attirer à elle un million d’utilisateurs en plus.

Si le Royaume-Uni reste le principal marché de Revolut, la France constitue un important vivier de recrutement pour la compagnie. C’est d’ailleurs le deuxième pays européen le plus important du groupe, avec 550 000 clients au compteur — contre 300 000 en juillet 2018. Le rythme actuel des ouvertures de comptes s’établit à 1 200 par jour pour la France et 10 000 au niveau européen.

Il convient toutefois de noter que ces 4 millions de clients ne sont pas tous des clients actifs.

Selon les statistiques partagées par la plateforme, il faut diviser ce nombre par deux pour trouver le nombre d’actifs mensuels (1,9 million) et même par presque quatre (1,2 million) pour celui des actifs hebdomadaires. Cela dit, Revolut entre dans les habitudes, avec une hausse des usagers actifs par rapport au mois de juillet 2018 (on comptait 500 000 actifs hebdomadaires et 900 000 actifs mensuels).

Un utilisateur est considéré comme actif lorsqu’une transaction est réalisée.

À l’heure actuelle, Revolut est actif dans dix-neuf pays européens. Pour 2019, le service entend étendre sa disponibilité à l’ensemble des États de l’Union et entrer sur quelques marchés-clés, comme les États-Unis, le Japon et Singapour. Fin décembre, la société a décroché une licence bancaire européenne et prévoit aujourd’hui de proposer des services similaires aux banques traditionnelles.

À lire sur Numerama : N26, Orange Bank, Revolut, Morning  : quelle banque mobile choisir  ?

Partager sur les réseaux sociaux