Le réseau de transport Hyperloop va devenir une réalité aux Émirats arabes unis. La construction d'une ligne est annoncée pour relier à terme Dubaï à Abu Dhabi. Il est même prévu que le réseau soit partiellement opérationnel en 2020, afin de pouvoir proposer des trajets au public pour l'exposition universelle.

Les Émirats arabes unis sont manifestement une destination de choix pour les firmes construisant l’Hyperloop, ce réseau de transport futuriste qui doit servir à déplacer des capsules pressurisées à très grande vitesse — 1 200 km/h — dans un tube sous vide, en les maintenant en l’air par sustentation magnétique.

Alors que l’entreprise Hyperloop One a l’ambition de relier Dubaï et Abu Dhabi en 12 minutes (fin 2016, une première vidéo du projet a été dévoilée), voilà que sa rivale directe, Hyperloop TT (pour Transportation Technologies) a riposté le 18 avril avec sa propre annonce.

Dubaï-Abu Dhabi en Hyperloop

Le projet d’Hyperloop TT est de créer à Alghadeer, une zone à la frontière entre Dubaï et Abu Dhabi, le cœur d’une ligne de transport reliant les deux émirats. Une vidéo de présentation a été publiée, dans laquelle il est expliqué qu’une première tranche d’un réseau de 10 kilomètres de long sera construite.

À plus long terme, il est question d’étendre cette liaison à l’aéroport international Al Maktoum, situé à Dubaï, mais aussi au centre qui accueillera l’exposition universelle de 2020 et jusqu’à dans la ville émiratie. Côté Abu Dhabi, la liaison rejoindra la capitale de l’autre émirat.

Un tronçon prêt en 2020 ?

Vu qu’il est question de connecter le centre de l’exposition universelle, une portion du réseau devrait donc être opérationnelle dans un peu moins d’un an et demi. C’est en tout cas l’objectif affiché. La longueur totale de la ligne, au regard des stations qui sont prévues, devrait a priori faire entre 40 et 60 kilomètres.

Le communiqué ajoute que la livraison de la première capsule surviendra plus tard cette année. Elle sera d’ailleurs assemblée et optimisée à Toulouse, avant d’être utilisée dans les Émirats. En avril, il était annoncé que les premiers tubes qui serviront à construire la piste d’essai avaient été acheminés en France.

À lire sur Numerama : Constructeurs, calendrier, projets  : tout ce qu’il faut savoir sur l’Hyperloop

Partager sur les réseaux sociaux