Uber China, récemment acheté par un entrepreneur local, vient de se séparer de sa plateforme internationale. Les utilisateurs du service de VTC devront utiliser une application spécifique pendant leur passage en Chine.

Après avoir incité Facebook à envisager la censure  pour s’imposer sur son territoire, la Chine a poussé Uber China à quitter son entreprise « mère ». L’entrepreneur Didi Chuxing, qui a acheté la déclinaison chinoise d’Uber, vient de scinder les deux entités.

L’annonce avait été faite il y a un mois, mais le changement effectif a eu lieu le 27 novembre. Les modifications apportées à la nouvelle application concernent notamment ses méthodes de paiement qui se conforment maintenant aux normes chinoises — par exemple avec l’Union Pay, le porte-monnaie électronique Alipay d’Alibaba ou le porte-monnaie électronique de Baidu. En outre, Uber China fonctionnera seulement avec des numéros de téléphone chinois et sa langue officielle sera le mandarin.

Concrètement, la plupart des touristes étrangers auront donc du mal à utiliser l’application lors de leur visite en Chine. Au point d’amener Chuxing à déclarer : « Nous nous excusons pour le dérangement provoqué par cette transition ». Le nouveau patron d’Uber China promet toutefois de développer, à terme, une application multilingue tournée vers l’international,  sans avancer de date précise.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.