L'Inde a inauguré son premier train fonctionnant en partie à l'énergie solaire dans la banlieue de New Delhi. Le pays, qui est troisième sur le classement des plus gros émetteurs de gaz à effets de serre au monde, souhaite tenir ses objectifs en matière d'écologie.

La compagnie de chemins de fer indienne Indian Railways a lancé son premier train épaulé par l’énergie solaire. Baptisé « DEMU » pour « Diesel Electric Multiple Unit  », le train est composé de six wagons sur lesquels sont installés 16 panneaux solaires  qui peuvent produire jusqu’à 7 200 kilowatt-heure d’énergie par an. Ces derniers alimentent plusieurs batteries pour une autonomie de 72h.

Attention : le train ne roule pas à l’électricité, pas même à l’énergie solaire. Il s’agit du premier train électrique utilisant en partie l’énergie solaire pour les accommodations à bord comme les lumières et la climatisation. La locomotive fonctionne au diesel mais l’utilisation du solaire pourrait faire économiser jusqu’à 21 000 litres de carburant par an.

Ce nouveau train écolo est un pas de plus pour l’Inde vers son objectif de la COP 21 de 2015 de produire 40 % de sa production énergétique via les énergies renouvelables d’ici 2030. Le pays a déjà investi en masse dans l’énergie solaire et ses capacités de production dans ce domaine ont doublé en un an entre 2016 et 2017. L’Inde peut aujourd’hui produire jusqu’à 10 gigawatts en solaire et espère en produire deux fois plus d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, l’Inde a renouvelé son engagement envers les Accords de Paris.

Partager sur les réseaux sociaux