En Lettonie, le premier saut en parachute depuis un drone a été réalisé. Le parachutiste a été tracté à 330 mètres d'altitude par un drone spécial doté de 28 hélices et capable de porter 200 kilogrammes.

D’accord, ce n’est pas aussi spectaculaire que le saut à très haute altitude réalisé en 2012 par Felix Baumgartner, lorsque l’Autrichien a établi plusieurs records en monde en faisant une chute libre depuis un ballon habité à une altitude de 39 376 mètres, lui permettant au passage de devenir le premier homme à franchir le mur du son lors de sa descente, à une vitesse de 1 357,6 km/h (mach 1,25).

Mais une première est une première. Le 12 mai, le parachutiste Ingus Augstkalns a été le premier homme à effectuer un saut en parachute à partir d’un drone placé en vol stationnaire à quelques centaines de mètres du sol. Bien sûr, contrairement à Felix, impossible de profiter d’un peu de chute libre : Ingus a dû déclencher son parachute immédiatement du fait de la faible altitude lors du saut.

drone-parachute-tour
Crédits : Aerones

Évidemment, ce n’est pas un drone ordinaire qui a été utilisé. L’appareil qui a tracté Ingus à 330 mètres d’altitude est doté de 28 hélices lui permettant de soulever une charge de 200 kilogrammes maximum. C’est bien plus que le poids du parachutiste, mais cela donne une marge suffisamment importante au drone pour ne pas peiner dans sa tâche. Six mois de préparation ont été nécessaires pour ce saut.

C’est dans une zone rurale de Lettonie qu’a eu lieu l’exploit. Afin de rendre l’ascension plus facile pour le parachutiste, il a été décidé de ne pas le tracter directement depuis le sol. L’intéressé a d’abord grimpé au sommet d’une tour de communications haute de 120 mètres. Le pilote du drone, Jānis Putrāms, a alors approché son appareil de la tour pour récupérer Ingus et faire ensuite le reste de la montée.

drone-parachute-saut
Crédits : Aerones

Partager sur les réseaux sociaux