La mise à jour Creators Update pour Windows 10 vous tente ? Si c'est le cas, mieux vaut patienter : Microsoft admet être au courant d'un certain nombre de dysfonctionnements signalés par des utilisateurs. La mise à jour manuelle est pour l'instant déconseillée.

Disponible depuis le 11 avril 2017, la Creators Update est la deuxième grande mise à jour que Microsoft propose pour Windows 10. Forcément très attendue par nombre d’utilisateurs, elle apporte dans sa besace toutes sortes de nouvelles fonctionnalités, du mode nuit à de la refonte de Windows Defender, en passant par un meilleur partage du WiFi et une réorganisation du panneau de configuration.

Peut-être avez-vous déjà effectué la mise à jour ? Si elle vous donne satisfaction, tant mieux. Mais pour une fraction non négligeable d’utilisateurs, il est également possible que le passage à la Creators Update ait entraîné un amoindrissement de l’expérience Windows 10. Microsoft est au courant et les soucis remontés par certains clients sont semble-t-il suffisamment significatifs pour quel l’éditeur prenne la parole.

Par exemple, l’entreprise américaine met en avant le problème d’un usager qui ne parvient plus à reconnecter correctement ces appareils Bluetooth LE depuis qu’il a basculé son PC sur la Creators Update.

Sur le forum de la société, un responsable de la firme indique qu’elle est « au courant que des utilisateurs dotés de radios Broadcom peuvent rencontrer des problèmes de connexion aux périphériques Bluetooth (pendant que les paramètres sont ouverts) après la mise à niveau vers Windows 10 Creators Update ». Pour le moment, il n’y a aucune solution logicielle proposée pour résoudre cette défaillance.

Microsoft recommande pour l’instant de ne pas installer manuellement la Creators Update

Si vous n’avez pas encore basculé votre PC sur Windows 10, pas la peine de se précipiter. En effet, Microsoft recommande à sa clientèle de ne pas « forcer » la mise à jour. En clair, n’installez pas manuellement la Creators Update, attendez plutôt qu’elle vous soit proposée automatiquement à travers Windows Update. C’est plus sûr et vous serez moins exposé à une éventuelle contrariété.

Si vous avez effectué la mise à jour et que vous rencontrez des problèmes, deux cas de figure s’offrent à vous : si les soucis rencontrés ne sont pas trop handicapants, il vous est possible de faire avec en attendant la publication de correctifs ultérieurs qui corrigeront le tir. Si par contre vous avez de réelles difficultés à profiter de votre PC, alors peut-être faut-il envisager d’annuler la mise à jour.

Partager sur les réseaux sociaux