Surprise : Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars.

On ne peut pas dire qu’on l’avait vu venir. À quelques heures de la conférence d’Apple et de celle dédiée à l’univers Xbox, Microsoft annonce le rachat du réseau social professionnel LinkedIn pour 26 milliards de dollars. C’est dans un communiqué publié sur le blog de la société que LinkedIn a partagé la nouvelle : l’entreprise conservera son identité, son nom et son management et sera propriété de Microsoft avant la fin de l’année 2016.

Jeff Hoffman, CEO de LinkedIn, a commenté la nouvelle avec un engouement certain : « Aujourd’hui, c’est un nouveau départ pour LinkedIn. J’y vois une grande opportunité pour nos membres et nos clients et j’ai hâte de contribuer à cette nouvelle entreprise  ».

À titre de comparaison, Microsoft avait racheté Skype pour 8,5 milliards de dollars, les téléphones de Nokia pour 7,2 milliards de dollars ou encore, le studio qui a créé Minecraft pour 2,5 milliards de dollars. Il s’agit donc de la plus grosse acquisition de Microsoft depuis la création de l’entreprise. Facebook, de son côté, avait acheté WhatsApp pour 19 milliards de dollars. Si l’on s’amuse à rapporter cette vente au nombre de comptes, on s’aperçoit qu’un compte LinkedIn vaut 53 euros. C’est plus qu’un compte Whatsapp au rachat de l’application par Facebook.

Un compte LinkedIn vaut 53 euros

Du côté de l’utilisateur, impossible de savoir ce qui changera pour l’instant, Microsoft gérant plus ou moins bien ses acquisitions jusqu’à maintenant. Skype, même s’il reste utilisé et mis à jour, plante toujours autant et est devenu un véritable fouillis depuis que Microsoft a ajouté une compatibilité native avec les comptes Outlook. Le calendrier Sunrise, lui, a été intégré directement aux versions mobiles d’Outlook de manière plutôt transparente. Difficile d’imaginer que LinkedIn puisse suivre l’un de ces chemins, dans la mesure où le réseau social est déjà bien constitué, a une image très forte et peu de concurrents.

Satya Nadella

Pourquoi Microsoft rachète LinkedIn

Il s’agit du premier gros rachat pour Satya Nadella en tant que CEO de Microsoft et celui-ci a profité de l’occasion pour communiquer avec ses équipes sur ce rachat. The Verge s’est procuré une note interne qui décrit les intention de Microsoft pour cette acquisition et répond, plus ou moins, à la question que tout le monde se pose : pourquoi ? « Nous avons la même mission : donner du pouvoir aux gens et aux organisations. Avec notre croissance autour d’Office 365 […], ce rachat est fondamental si nous avons l’ambition de réinventer la productivité et le travail.  »

Nadella a également suggéré une intégration de LinkedIn directement dans Office : « Cela rend possible de nouvelles expériences, comme un flux d’actualités LinkedIn qui vous enverra des articles qui correspondent à ce sur quoi vous travaillez ou encore, Office qui vous suggère de vous connecter à un expert pour vous aider en analysant la tâche que vous essayez de compléter ». LinkedIn risque donc de se retrouver au cœur de l’expérience de productivité de Microsoft, qui entend bien ajouter du social là où les utilisateurs pourraient en avoir besoin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés