La marque américaine iRobot continue de diversifier sa gamme d'esclaves domestiques robotisés en lançant le Roomba Jet, un entrée de gamme sympathique même s'il reste limité.

Depuis 2002, la société iRobot s’est faite connaître avec ses robots Roomba, qui sont devenus de véritables références en matière d’aspirateurs automatiques. Quand ils ne servent pas de moyen de locomotion pour nos amis à poils, ces aspirateurs nous permettent de nous affranchir en partie des corvées ménagères.

Mais si les Roomba sont très bons pour aspirer les poussières et les poils d’animaux, ils s’avèrent cependant inutiles pour enlever les tâches ou retirer les liquides. Afin de conquérir le marché de la serpillère autonome, iRobot a racheté en 2013 son concurrent Evolution Robotic Inc à l’origine du Mint, un robot laveur de sol plutôt efficace.

La tête du Braava Jet vivre pour venir à bout des tâches
La tête du Braava Jet vibre pour venir à bout des tâches

Depuis, le Mint s’est décliné en plusieurs modèles au sein de la gamme Braava, rejoints aujourd’hui par un modèle d’entrée de gamme simplifié. Le Braava Jet est un robot au design sympathique qui pourra convaincre les personnes qui n’étaient pas décidées à dépenser une petite fortune pour un robot plus perfectionné.

Plus abordable, ce brave petit robot (17,7 x 16 cm pour une hauteur de 7,6 cm) n’est cependant pas le plus intelligent de la gamme Braava. À défaut de fonctionner avec des barrières virtuelles qui définissent les zones de nettoyage, celui-ci se contente de se déplacer en V ou en lignes droites. Son réservoir de 150 millilitres lui permet de pulvériser du liquide dans des pièces d’une vingtaine de mètres carrés avec une lingette humide, un peu moins avec un chiffon sec.

Pour compenser son absence de fonctionnalité, le Braava Jet joue la carte de la simplicité : un seul bouton et pas de détergent. Pour fonctionner, le robot a besoin de lingettes (très humides, humides ou sèches) vendues par paquet de 10 pour 7,99 $. Il sera également possible d’acheter des lingettes réutilisables, mais celles-ci ne contiendront pas de détergent.

Le robot a besoin de lingettes vendues par paquet de 10 pour 7,99 $

On pourra cependant regretter que le robot ne sache pas retourner par lui même à sa base de rechargement ou encore de ne pas pouvoir le contrôler avec son smartphone. Mais à 200 dollars, on ne peut pas vraiment lui en tenir rigueur. Pour l’instant, le Braava Jet ne sera disponible qu’aux États-Unis et au Canada.

Prolongez votre lecture en consultant notre guide d’achat des objets connectés pour la maison.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés