Google a annoncé une subvention à NetHope afin de fournir 25 000 Chromebook aux réfugiés en Allemagne.

L’Europe fait face à une des plus grandes crises migratoires de son histoire. De nombreux réfugiés fuyant les bombardements arrivent dans les pays de l’Union en quête de meilleures perspectives pour leur avenir. On vous avait déjà parlé il y a peu de Ankommen, une application créée par le Bayerischer Rundfunk, le service audiovisuel public de la Bavière. Celle-ci permettait de suivre une demande d’asile, de faciliter la recherche d’emploi et dispensait des cours de langues et des conseils pour vivre sur le territoire allemand.

ProjectReconnect-300x300

Aujourd’hui, Google vient d’annoncer qu’il allait lui aussi aider les réfugiés en leur facilitant l’accès à l’éducation et à l’information. La firme de Mountain View, via sa filiale philanthropique Google.org, va donner une subvention de 5,3 millions de dollars à l’association américaine NetHope pour soutenir son Project Reconnect. Cet argent permettra de fournir des Chromebook aux réfugiés.

Les Chromebook, (les ordinateurs de Google équipés de Chrome OS) ne sont pas les machines les plus efficaces en terme de productivité. Mais ils suffisent amplement pour une utilisation d’appoint ou pour surfer sur Internet. Qui plus est, ils sont accessibles et faciles d’utilisation puisqu’ils ne demandent que très peu d’entretien.

chromebooks-google-930x620

La directrice de Google.org Jacquelline Fuller a expliqué dans un article sur le blog de Google que «  la première chose dont les réfugiés ont besoin est d’un abri, de nourriture et de soins ». Mais elle rajoute qu’ils ont rapidement besoin « d’apprendre la langue locale, d’acquérir des connaissances pour travailler dans un nouveau pays, et de continuer à suivre leurs études ». Fuller explique que de connecter les réfugiés à Internet, c’est les reconnecter aux vies qu’ils menaient.

Les réfugiés n’auront pas accès aux Chromebook directement. Les organismes à but non lucratif qui s’occupent des réfugiés devront en faire la demande sur le site du Project Reconnect. Les organismes peuvent demander jusqu’à 5 000 machines et Google met à disposition 25 000 machines au total. Les organismes pourront ensuite gérer la flotte de Chromebook de manière centralisée pour répondre aux besoins spécifiques des réfugiés.

Ce n’est pas la première fois que Google vient en aide aux réfugiés. La société avait développé le projet open source Crisis Info Hub, pour offrir aux réfugiés des informations importantes sur leurs voyages.

Crisis-Info-Hub

Who's who

Alphabet Inc.

« Google est mort ! Vive Google ! »

Google, 6 lettres qui symbolisent un empire numérique, s'est fait aspirer par Alphabet le 10 août 2015. Ce faisant, ses fondateurs Larry Page et et Sergueï...

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés