Ford vient d'annoncer la création d'un laboratoire de recherche spécialisé dans les wearables. L'idée est de faire travailler les montres et autres bracelets connectés de concert avec votre voiture.

Les constructeurs automobiles intègrent toujours plus de nouvelles technologies dans leurs véhicules. On vous parlait hier des nouvelles fonctions d’assistance au parking des voitures de Tesla. Mais les autres constructeurs ne sont pas en reste. Ford de son côté vient d’annoncer la création d’un laboratoire dans le Michigan qui aura pour mission d’intégrer les wearables pour améliorer l’expérience de conduite.

Gary Strumulo, le manager en charge du design des véhicules et de l’informatique embarquée chez Ford Research a déclaré sur le site officiel de la marque qu’ «  à mesure que les consommateurs adoptent de plus en plus les montres, les lunettes ou les bracelets fitness connectés, Ford espère développer de nouvelles applications qui travailleront de concert avec ces appareils pour améliorer les fonctions de la voiture et le temps de réaction des conducteurs ».

new-ford-lab-integrates-wearables-and-vehicles.img.1452536828207

Un nouvel usage pour les smartwatch

L’idée de Ford est de faire collaborer votre smartwatch avec les fonctions de conduite assistée de ses voitures. En ayant accès aux données santé recueillies par votre montre, la voiture pourrait alors savoir si vous avez assez dormi et régler en conséquence la sensibilité de la fonction d’aide au maintien en ligne droite. Cette fonctionnalité de plus en  plus répandue consiste à émettre des vibrations dans le volant en cas de déport latéral trop important. La voiture pourrait également surveiller en temps réel votre rythme cardiaque pour que le régulateur de vitesse adaptatif ou le détecteur d’angle mort augmentent la distance entre les véhicules. Inversement, en cas de danger, le véhicule pourrait envoyer une vibration au poignet du conducteur pour l’avertir de reprendre le contrôle.

Vous est-il déjà arrivé d’oublier vos clés dans votre voiture ou de laisser une porte ouverte ? Cela ne devrait plus être possible avec les prochaines Ford puisqu’elles vous alerteront sur votre montre en cas d’oubli. La laboratoire travaille également sur des moyens de contrôler le véhicule à la voix grâce aux fonctions de reconnaissance vocale. Dans son communiqué, Ford précise qu’il sera possible de « démarrer, verrouiller, déverrouiller, ou encore localiser facilement son véhicule ».

fordlb9

améliorer l’expérience en concession

Plus encore, le constructeur espère améliorer l’expérience d’achat dans ses concessions en proposant aux consommateurs de se balader dans un magasin en réalité augmentée pour afficher des informations contextuelles sur les véhicules, une annonce qui rappelle celle qu’avait fait Volvo à la suite de son partenariat avec Microsoft et son casque HoloLens.

Malgré leur inintérêt initial en tant que machine à notification, l’usage des montres connectées se précise de plus en plus. Elles se veulent des compagnons capables d’interagir avec tous les autres gadgets du quotidien. On ne peut cependant s’empêcher de se demander si ces technologies ne constitueront pas une distraction pour le constructeur. Si, comme le rappelle le blog Legipermis, les montres connectées ne sont pas concernées par les mêmes restrictions que les téléphones portables au volant, il faudra faire attention dans la mesure où les notifications de smartwatch augmentent le temps de réaction des conducteurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos