Arianespace met aujourd'hui sur orbite quatre satellites Galileo pour le compte de l'agence spatiale européenne. Une version spéciale de la fusée Ariane 5 est utilisée.

C’est une journée chargée pour ceux qui s’intéressent à l’actualité spatiale. En début de soirée, vous pourrez suivre le décollage du spationaute français Thomas Pesquet vers la station spatiale internationale pour une mission de six mois. L’évènement sera à suivre à partir de 20h30 avec le centre national des études spatiales (CNES).

Mais avant cela, vous aurez aussi la possibilité de regarder la mise en orbite de quatre satellites qui viendront renforcer la constellation Galileo, dont le but est de donner à l’Union européenne son propre service de positionnement satellitaire. Là encore, c’est le CNES qui retransmettra le lancement de la fusée Ariane 5.

L’heure de tir est prévu à 10h06 en Guyane, soit 14h06 en France métropolitaine. Le programme vidéo est composé de deux parties : la première aura lieu de 13h30 à 14h45 (heure de Paris) et la seconde de 17h30 à 18h45 (idem). Cela veut dire que vous n’aurez pas à choisir entre les satellites et Thomas Pesquet !

Pour cette mission, c’est une fusée spéciale qui sera utilisée : le lanceur Ariane 5 ES, qui est capable d’emporter des charges bien plus importantes dans l’espace. D’ordinaire, une fusée Ariane 5 peut transporter jusqu’à deux satellites Galileo ; là, la déclinaison du lanceur peut en acheminer quatre d’un coup.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés