Certains fans n'en peuvent plus du flou entourant Half-Life 3. Alors ils ont décidé de se lâcher au grand dam de Dota 2...

Marc Laidlaw, ex-scénariste de la saga Half-Life pour le compte de Valve, a cru bien faire la semaine dernière en partageant une publication donnant des indices sur ce qu’aurait pu être l’histoire du troisième épisode de la saga culte. Un texte qui a logiquement alimenté les colonnes des médias et les forums, mais qui a surtout eu le don de réveiller la frustration des fans inconditionnels. Ils n’ont ainsi pas hésité à se venger de l’absence d’Half-Life 3 en s’en prenant à Dota 2, l’immense succès de Valve.

La pression des fans

Très alimenté et soutenu par Valve, Dota 2 paie les pots cassés. Ainsi, les amoureux de Gordon Freeman ont lancé une campagne de review-bombing contre le MOBA, argumentant sur le fait que Valve concentre ses efforts sur lui au détriment du développement d’Half-Life 3. Ces dernières heures, la page Steam de Dota 2 a accueilli des avis très négatifs pour alerter le géant américain.

«  Nous n’avons pas Half-Life 3 à cause de cette *****. Sérieusement, comment un MOBA peut-il être plus important qu’un FPS légendaire ? S’il vous plaît Valve, revenez à vos racines  » écrit un joueur. «  Nous voulions HL3, vous nous avez donné ça  » réclame un autre. «  Je ne peux pas croire que HL3 a été annulé à cause de cette *****  » pleure un dernier.

Les aficionados font tout ce qu’ils peuvent pour montrer ô combien ils n’en peuvent plus d’attendre, sinon espérer, Half-Life 3. Plus que jamais, la balle est dans le camp de Valve, qui a juste besoin de sortir un communiqué de presse pour réchauffer les cœurs et accoucher d’un nouveau succès au regard de la popularité toujours intacte de Gordon Freeman. Pour le moment, Marc Laidlaw a ouvert la boîte de Pandore. Mais pas sûr que Gabe Newell soit vraiment enclin à la fermer après toutes ces années.

Partager sur les réseaux sociaux