Les Mondes de Ralph, succès Disney de 2012, était un animé audacieux et malin qui jouait sur la corde nostalgique des gamers avec finesse. Le studio de Walt Disney vient d'annoncer un nouveau film avec le héros : cette fois-ci, notre bougon personnage d'arcade découvrira le monde fou d'Internet !

Alors que beaucoup des studios hollywoodiens se vautrent dans les adaptations hasardeuses de jeux vidéo — de Pac-Man en passant par WarCraft — Disney avait survolé l’exercice, sans s’y rater, en jouant des codes et des genres dans Les Mondes de Ralph. 

Film d’animation feel-good et élégamment réalisé, Wreck-it Ralph donnait à voir les jeux vidéo, et leurs héros, dans un monde clos et fictif à la manière de Toy Story.  Le succès fut au rendez-vous en 2012, et Disney qui a encore du mal à s’imposer sur des thèmes comme celui-ci a l’inverse de Pixar, ne compte de fait pas s’arrêter en si bon chemin.

Lors de la CinemaCon de Vegas, la compagnie a donc officialisé le titre de la suite : Ralph Breaks The Internet. Si la traduction française du titre n’est pas encore dévoilée, nous n’avons pas de doute que ce Ralph casse l’Internet s’adressera  cette fois-ci non seulement au monde des jeux vidéo mais également à la culture du web.

Culture du web, emojis et Kardashian

L’équipe du premier volet sera à nouveau réunie pour la suite : Rich Moore à la réalisation, récemment oscarisé, mais également Phil Johnston et Clark Spencer, respectivement scénariste et producteur. Un trio que l’on a vu à l’œuvre sur l’excellent Zootopie en 2016.

Moore a déjà détaillé les enjeux de ce nouvel opus : « Conduire ces personnages que nous aimons dans le gigantesque univers d’Internet nous a donné beaucoup de matériaux à explorer. Notre équipe de production a travaillé dur pour créer un monde qui emprunte les codes d’Internet, tout en les montrant d’une toute nouvelle manière, plus imaginative.  »

Prévu en salle pour le 7 mars 2018, Ralph Breaks The Internet trouvera sur sa route le film sur les emojis de Sony qui espère également surfer sur une fiction tirée des nouveaux codes de communication. Notons que Breaks the Internet est une expression propre au web qui a été particulièrement popularisée  par Kim Kardashian grâce à une session photo avec Jean-Paul Goude pour le magazine Paper. La référence de Disney à la star de téléréalité en fait déjà sourire plus d’un…

Partager sur les réseaux sociaux