Les nostalgiques de la série TV Deep Space Nine seront heureux d'apprendre qu'un documentaire lui étant consacré a été financé avec succès par des fans. Il doit être disponible en février 2018.

Vous êtes un trekkie de la première heure et vous avez toujours manifesté une tendresse particulière pour la série télévisée Star Trek : Deep Space Nine ? Vous serez donc heureux d’apprendre qu’un documentaire va prochainement voir le jour grâce à un financement participatif qui a déjà permis aux instigateurs du projet de récolter plus de 243 000 dollars, bien au-delà de leur objectif initial d’obtenir 148 978 dollars.

Intitulé What We Left Behind, en clin d’œil aux deux épisodes finaux de la dernière saison, nommé What You Leave Behind, le documentaire — dont l’objectif financier était flexible, c’est-à-dire qu’il recevra tous les fonds même si l’objectif n’avait pas été atteint — fera la part belle au casting de l’époque puisque la quasi-totalité de la distribution principale sera là ainsi qu’une bonne partie des personnages récurrents.

Seul absent manifeste, Avery Brooks qui incarnait à l’écran Benjamin Sisko. Un vide qui ne passera guère inaperçu dans la mesure où il s’agit d’un personnage de tout premier plan : c’est lui qui dirige par exemple la station spatiale… Deep Space Nine. Le documentaire, dont la sortie est programmée pour février 2018, se fera donc a priori sans lui, sauf si les producteurs arrivent à le persuader d’ici là.

Au sujet des producteurs d’ailleurs, signalons que Ira Steven Behr est mêlé au projet. Les fans de Star Trek auront sans doute immédiatement identifié de qui il s’agit : c’est lui qui a signé le scénario d’un très grand nombre d’épisodes apparaissant tout au long des sept saisons diffusées initialement du 3 janvier 1993 au 2 juin 1999. C’est dire s’il connaît très bien son sujet.

deep-space-nine-casting

Côté réalisation, ce sera Adam Nimoy, le fils du regretté Leonard Nimoy, mondialement célèbre pour avoir prêté ses traits au personnage de Monsieur Spock. Ce ne sera pas la première fois qu’il tournera un film documentaire : il a ainsi donné naissance à For the Love of Spock, qui a également bénéficié d’un financement participatif (662 640 dollars) et mis à contribution plusieurs stars de l’univers Star Trek.

Si l’objectif initial de financement est déjà atteint, l’équipe du documentaire laisse la porte ouverte à d’autres versements. En effet, les producteurs et le réalisateur font miroiter la participation d’un orchestre pour réinterpréter la bande originale ainsi que divers bonus, à condition d’atteindre les paliers en question (250 000, 350 000 et 450 000 dollars). Mais quand on aime, on ne compte pas, pas vrai ?

Partager sur les réseaux sociaux