TwelveSouth lance une étrange bougie qui parfume votre pièce comme un nouveau Mac. Le succès auprès du public a été inévitable.

N’avez-vous jamais rêvé secrètement de respirer l’aimable parfum d’un Mac neuf, fraîchement libéré de sa boîte élégante ? Si vous l’avez fait (et même caché à vos amis geek les plus intimes), ce rêve est devenu réalité : l’entreprise américaine TwelveSouth a finalement commercialisé une bougie qui diffuse la formidable fragrance d’un « New Mac »  pendant 45-55 heures. En faisant les calculs, avec 15 bougies par mois et 360 dollars de dépenses vous pourrez avoir une maison qui sent (ou pue, ça dépend des perspectives) le nouveau Mac.

L’entreprise affirme s’appuyer sur des ingrédients naturels tels que la menthe, la pêche, le basilic, la lavande ou encore la sauge ; enfin, une recette digne des restaurants les plus branchés et extravagants de Paris. Peut-être bien que TwelveSouth a découvert le vrai mystère derrière la fascination globale du Mac. Et pourquoi pas, après tout, ce grand triomphe pourrait donner des idées et mener à la commercialisation d’un véritable parfum New Mac pour le plus grand plaisir de tous les fans d’Apple.

apple-macbook-ipad
New Mac… nouvelle fragrance

En effet, le produit est déjà en rupture de stock, mais on peut le précommander ici. La bougie New Mac entre parfaitement dans la grande tradition fascinante du weird  : si l’on cherche bien sur internet, on peut trouver des bougies à la fragrance de moustache de chat, de fast food ou du jardin d’Elton John. Et les MK2 vendent aujourd’hui, dans leurs boutiques, des bougies aux odeurs des arrondissements parisiens…

Toutefois, on ne peut s’empêcher de réfléchir quelques minutes sur la nécessité de ce genre de produits qui n’ont aucun sens. Mais les doutes et les perplexités disparaissent quand on se retrouve face à nos pulsions les plus irrationnelles : l’édition limitée d’un jeu vidéo ou le dernier numéro d’une série de BD introuvable sont les exemples les plus communs.

Chacun a droit à avoir ses idoles, même les fétichistes les plus acharné du Mac et d’Apple. Qui sommes-nous pour juger ?

Save

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés