La chanteuse anglaise qui dévoilait le premier single de son prochain album a révélé qu'une chanson du futur LP a été écrite avec Zayn Malik sur WhatsApp, la messagerie instantanée rachetée par Facebook.

La chanteuse anglaise prépare pour le 9 septembre la sortie de son prochain album. Le quatrième album studio de M.I.A., intitulé AIM, doit conclure son projet solo selon ses récentes annonces. Pour le réaliser, elle s’est entourée de Diplo à la production mais a également invité des proches pour écrire des chansons. Ainsi, alors que l’artiste avait souhaité collaboré sur le premier album solo de Zayn Malik, un ex-One Direction, c’est en fait lui qui sera présent dans les crédits de l’album de la chanteuse.

Zayn Malik accompagnera M.I.A. sur la piste Freedun qu’ils ont écrit ensemble dans des conditions singulières. Dans une interview à Entertainement Weekly, la rappeuse confie : « c’est la chanson que nous avons masterisé. Nous l’avons simplement fait alors que j’étais ici [en Inde], car je suis là depuis plus d’une semaine et demi. Et le plus simple était évidemment de faire des allers-retours sur, vous savez, WhatsApp  ».

A photo posted by Zayn Malik (@zayn) on

Les deux jeunes artistes partagent visiblement une certaine idée des technologies. M.I.A. explique également : « [Zayn et moi] avons les mêmes producteurs, et ils voulaient que je fasse des démos pour son premier album. Or je ne travaillais pas encore sur mes propres chansons [pour AIM], je pensais donc écrire pour les autres. Et je voulais vraiment écrire une chanson pour Zayn… Nous avons des relations en commun. C’est ainsi que l’idée est apparue. Je ne l’ai approché pour mon album que bien après  ».

🐧🐦🐤

A photo posted by MIA (@miamatangi) on

Nous imaginons difficilement à quoi devait ressembler la session d’écriture sur WhatsApp à laquelle se sont livrés les deux chanteurs. Mais l’anecdote est assez représentative de ce que sont aujourd’hui les collaborations entre les tenants de charts. James Blake, qui a travaillé sur Lemonade de Beyoncé, avait également parlé de cette dématérialisation des espaces de travail des artistes qui voyagent énormément et se voient proposer des centaines de collaborations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés