Passionnés par le jeu de rôle Star Wars, Knights of the Old Republic, sorti en 2003, des fans ont décidé de lancer un projet destiné à en faire un remake plus moderne.

De tous les jeux Star Wars, Knights of the Old Republic (Kotor) est sans aucun doute l’un des plus réussis. Salué par la critique et apprécié du public, il a su marquer son époque avec un système de combat au tour par tour très bien pensé, une intrigue captivante se déroulant quatre millénaires avant les évènements décrits dans les films de George Lucas et un univers familier, reconnaissable entre mille.

Mais Kotor a vieilli.

Malgré tout le soin apporté à l’époque par BioWare, le studio chargé de sa conception, les graphismes n’ont plus le même éclat qu’avant. Faut-il vraiment s’en étonner pour un jeu sorti en 2003 ? Depuis cette date, de l’eau a coulé sous les ponts et, surtout, les moteurs de jeu ont eu largement le temps de se perfectionner. Il suffit de voir The Witcher 3 ou Metal Gear Solid V : The Phantom Pain pour s’en convaincre.

Kotor avant, Kotor après
Kotor avant, Kotor après

Et pourtant, il est des passionnés qui n’ont pas l’intention de laisser les choses en l’état. Réunis autour du projet Apeiron, plusieurs développeurs ont décidé de proposer un reboot de cet excellent jeu de rôle en le rénovant de fond en comble. Et il n’est pas simplement question d’un simple ravalement de façade. Il est aussi question de dépasser le jeu de base en incluant du contenu additionnel.

Dans une foire aux questions, les membres Apeiron ne vont pas simplement retoucher les graphismes. Ils veulent aussi inclure de nouveaux éléments (mondes, missions, affichage, inventaire, items, compagnons) pour enrichir Kotor et donner au joueur des nouveautés à découvrir. C’est évidemment très ambitieux et il faudra voir si les visages enthousiastes des débuts le sont toujours autant dans quelques mois.

Kotor Apeiron misera sur l’Unreal Engine 4.

Ce Kotor « Enhanced & Extended Edition », pour ainsi dire, s’appuiera sur le moteur de jeu Unreal Engine 4, qui est utilisé pour des jeux vidéo comme Daylight, Street Fighter V, Tekken 7 ou encore pour le remake à venir de Final Fantasy VII. Il s’agit de l’un des plus importants moteurs de jeu du marché. Le premier Kotor, lui, utilisait l’Odyssey Engine, qui a été mis au point par BioWare. Il faut le reconnaître : visuellement, les premières captures d’écran proposées par Apeiron sont très prometteuses. Mais ce ne sont que des instantanés d’environnement. En effet, les décors sont encore bien vides : aucun personnage important n’est montré à l’écran et nous n’avons vu aucun PNJ se balader en arrière-plan. Il faudra voir comment tout cela rend, une fois que le projet sera un peu plus abouti.

Kotor avant, Kotor après 2
Le rendu est prometteur.

Reste une question : quelle légalité pour un tel projet ? Le géant Disney, qui possède Lucasfilm depuis 2012, et donc, par ricochet, la licence Star Wars, va-t-il laisser quelques fans s’approprier Kotor pour en proposer une nouvelle version ? Il faut croire que oui. C’est en tout cas ce qu’affirment les participants d’Apeiron, qui précisent dans leur FAQ avoir eu le feu vert de Disney.

« Dans la mesure où le jeu est toujours la propriété intellectuelle de Disney, nous avons été autorisés à faire le jeu, mais nous n’avons pas reçu le droit de le vendre. Donc le jeu sera entièrement gratuit », est-il indiqué. Est-ce à dire que Disney fait preuve de discernement dans la gestion de sa propriété intellectuelle ? Cela reste à voir : il est arrivé au géant du divertissement de se montrer plus menaçant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés