Un employé des bureaux de Seattle d'Amazon a tenté de se suicider hier matin. Les raisons évoquées lient l'acte désespéré à un environnement professionnel stressant et étouffant.

Un employé a sauté d’un bâtiment du siège principal d’Amazon, localisé à Seattle, tentant de se suicider. Le fait s’est déroulé lundi matin et l’homme, qui a survécu à la chute, a été ensuite emmené à l’hôpital.

Une source a affirmé que l’employé, dont les autorités n’ont pas révélé le nom, avait laissé un dernier mail à son CEO, Jeff Bezos, et à tous ses collègues. En effet, l’homme avait demandé un transfert dans un autre département, mais la société a préféré encadrer sa carrière avec « un plan d’amélioration professionnelle » qui a induit énormément de stress : l’employé courrait en effet le risque d’être licencié si sa performance n’était pas retenue comme acceptable.

L’employé avait révélé ses frustrations dans le mail, en affirmant qu’il pourrait se faire du mal. Amazon, de son côté, a commenté l’affaire : « Nous sommes proches de notre collègue. Il est en train de recevoir le meilleur des traitements et nous serons avec lui pour le soutenir dans son rétablissement ».

Cet épisode met en cause la politique d’Amazon, qui d’après le New York Times, met en place des conditions contraignantes et stressantes pour ses employés. Quand l’article avait été publié en 2015, Bezos avait rapidement nié les accusations du journal. Pour le moment, le CEO, discret, n’a fait aucun commentaire sur cette nouvelle affaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés