Pour diversifier les équipes dirigeantes de Mountain View et d'ailleurs, Harlem et Oakland vont accueillir des centres de formation Google.

Code Next est une nouvelle initiative de Google pour améliorer la diversité dans son entreprise et dans le tech en général. Pour réaliser son souhait de former des leaders de la tech afro-américains et hispaniques, l’entreprise va investir dans des laboratoires et des centres de formation gratuits dans des zones stratégiques. Le premier centre sera ouvert à Oakland en Californie et le second à Harlem, New York, et commenceront leurs formations dès le début de l’année 2017.

pexels-photo-29158

Les formations gratuites accueilleront 70 étudiants sur chaque site et offriront des cours sur tous les sujets qui feront demain l’actualité des technologies, allant de l’impression 3D à la robotique.

Nilka Thomas, Directrice de l’inclusion et de la diversité chez Google explique dans un article de blog qu’exposer plus d’étudiants à la seule possibilité d’une carrière dans la tech est un grand pas en avant. Elle écrit : « Nos recherches montrent que 51 % des étudiants afro-américains et 47 % des étudiants hispaniques n’ont pas accès à des cours d’informatique à l’école. Sans cet accès, les étudiants sont moins sujet à la découverte de la tech et sont encore moins inspirés par les possibilités qui l’accompagnent. Code Next tente de combler ce vide avec un tronc commun avec lequel les étudiants peuvent débuter, en leur donnant des opportunités qu’ils n’auraient peut-être jamais eues.  »

Google-1900

Les participants au programme sont choisis par les écoles locales ou les organisations partenaires de Google comme Black Girls Code

En janvier dernier, Google a testé sa formule pédagogique pendant un programme pilote à Oakland, et a réussi son pari concernant la diversité. Wired notait alors que 86 % de la première promotion était composée d’étudiants issus de la diversité. En comparaison, Google emploie seulement 4 % d’afro-américains et d’hispaniques selon ses propres statistiques.

L’espérance que Google porte dans l’éducation laisse présager que demain, les opportunités créées renouvelleront un monde de la tech encore très fermé et loin d’être inclusif dans les grandes entreprises de la Sillicon Valley. En France, nous étions en déplacement la semaine passée avec Google et François Hollande pour découvrir les aboutissements du programme La Grande Ecole du Numérique qui cherche à donner un nouvel horizon dans les métiers du numérique aux femmes et à ceux qui ont décroché de l’école traditionnelle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés