L'Inde a refusé à Google le droit de créer une reproduction en 360° de ses rues, dans son service Google Street View. Le pays craint qu'un tel service puisse être utilisé à mauvais escient.

Près de dix ans après le lancement de Google Street View, le géant de Mountain View n’a toujours pas l’autorisation de prendre des photos à 360° des différentes rues du pays le plus peuplé du monde. L’agence de presse PTI rapporte ainsi que le gouvernement indien a rejeté le dossier de Google, qui cherche à disposer du droit d’ajouter l’Inde à un service extrêmement populaire aux États-Unis, au Canada, et en Europe.

Contrairement à l’Allemagne qui a décidé de bloquer les mises à jour de Street View pour des raisons de protection de la vie privée des individus, l’Inde explique son interdiction pour des raisons de sécurité nationale.

Le pays de 1,3 milliards d’habitants est en effet traumatisé par une série d’attaques terroriste opérées fin novembre 2008 à Bombay, qui avaient impliqué l’Amérique d’origine pakistanaise David Headley. Les attentats avaient fait 164 morts et 308 blessés. Headly est suspecté d’avoir planifié les attentats en effectuant une reconnaissance photographique fine des lieux, ce qu’un service comme Google Street View faciliterait s’il existait.

Les officiels indiens ont expliqué que les agences de sécurité et les forces de défense du pays avaient étudié la demande de Google, mais conclut que laisser le géant américain cartographier toute l’Inde et en réaliser une représentation 3D photographique serait un trop grand risque pour la sécurité du pays. Le ministre de l’Intérieur Kiren Rijiju a toutefois prévenu qu’une nouvelle loi devant entrer en vigueur cette année, sur « l’information géospatiale », devrait débloquer la situation.

Pour l’instant, seuls quelques lieux touristiques en Inde font donc l’objet d’une vision à 360° par Google Street View, tels que l’incontournable Taj Mahal, la tombe de Humayun, le temple Thanjavur, le Fort Rouge, le Fort Garhkundar, ou encore le palace Umaid Bhawan.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés