Quand les hackers prennent pour cible un site, ils le font rarement de manière anodine. Du côté de l’industrie du disque, MediaDefender était victime d’un lâché de données confidentielles piquées dans les boîtes mail de ses employés. Justification ? Les méthodes peu scrupuleuses utilisées par la société pour mettre un terme au piratage. Du côté des « pirates » aussi, puisque SuperTorrent connaissait un sort similaire. Ce qui était en revanche décrié ici, c’est le fait que son administrateur vive sur le dos du peer-to-peer. Vu la réputation désastreuse que se traîne la RIAA, on pouvait se demander quand l’organisme n’allait pas à son tour subir une attaque.

Et bien c’est ce qui est arrivé ce week end. Pas de quoi déstabiliser la boîte. Juste une tentative avortée de pirater son portail. Une injection SQL lancée à partir du site d’actualités Reedit a permis à un hacker d’effacer le contenu des pages du site de la RIAA. L’organisme n’a pas mis longtemps à s’en rendre compte et a vite rétabli les choses à la normale. Pendant quelques heures, l’association faisait néanmoins à son insu de la publicité pour The Pirate Bay, en témoigne cette capture d’écran réalisée par TorrentFreak :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés