Quand ce ne sont pas les opérateurs qui se lancent dans les offres de contenu, c’est les studios qui se mettent à la téléphonie mobile. Au Japon, Disney vient de signer un accord avec SoftBank, le troisième opérateur du pays. Celui-ci permettra au groupe d’assumer le rôle d’opérateur de réseau mobile virtuel. Ce n’est pas la première fois que le studio s’investit dans la téléphonie mobile. En 2006 déjà, c’est avec l’opérateur Sprint qu’il signait un accord pour lancer un même service aux Etats-Unis.

Disney, qui vise le million d’abonnements au Japon, compterait toujours étendre cette initiative à travers d’autres pays. Cet investissement dans la téléphonie mobile lui offre en effet non seulement l’opportunité de mettre ses contenus en avant, mais aussi de développer des portables à l’effigie de ses personnages. Disney profite de cette évolution des mentalités qui fait que les jeunes acquièrent un téléphone mobile de plus en plus précocement, et compte bien devenir leader du secteur pour cette clientèle qu’il connaît déjà sur le bout des doigts.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés