Mauvaise nouvelle pour Orange et l’ensemble des opérateurs qui ont signé avec Apple une exclusivité régionale pour l’iPhone (exclusivité qui, en France, connaît quelques souplesses pour respecter la législation contre la vente liée). Selon les propres chiffres d’Apple, qui a annoncé la vente de 1,4 millions d’iPhone depuis son lancement, 250.000 appareils auraient été achetés dans l’intention de les débloquer. C’est tout de même 17 % des téléphones vendus ! On comprend mieux pourquoi Apple met tant de soin à protéger son image lorsque des appareils sont rendus inopérants après un déblocage non officiel.

L’opération de démislockage, rendue possible par une série de hacks, permet aux possesseurs de l’iPhone d’utiliser le téléphone avec le réseau de n’importe quel opérateur. Le calcul du nombre d’iPhone débloqués est assez simple à réaliser, puisqu’il suffit à Apple de comparer le nombre d’iPhone vendus à celui des abonnés AT&T officiellement munis d’un iPhone. Le chiffre serait d’ailleurs en réalité, selon des observateurs, plus élevé encore que ce que déclare officiellement Apple pour rassurer ses partenaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés