D’après le magazine Challenges cité par Freenews, la ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel se serait fait rappeler à l’ordre par les cabinets du Président de la République, du Premier ministre et de la ministre de l’Economie pour son incroyable chantage pro-majors réalisé contre l’opérateur Free.

Tous ont rappelé à la ministre ce que nous avions alors relevé, à savoir qu’il n’existe aucun rapport entre l’octroi d’une licence 3G et les efforts volontaires que peut consentir le FAI à la lutte contre le piratage sur son service ADSL. « L’amalgamme montre qu’elle ne connaît rien à ces dossiers !‘, se serait énervé Bercy. « C’est une menace stupide, et, en plus, en l’air, car le ministère de la culture n’a aucun mot à dire sur le processus d’attribution de la licence‘.

La prochaine fois, il faudra essayer d’être un peu plus discret lorsque la ministre voudra favoriser ses attributions de ministre de la Culture sur celles de ministre de la Communication…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés