Apple vient de lancer son catalogue d’applications pour iPhone. Ce sont pas moins de 200 services issus de divers sites Web qui sont adaptés au téléphone. On y trouve autant des jeux (Sudoku, Bejeweled), que des lecteurs de flux RSS, des utilitaires, des outils de recherche, du podcast, 3 – 4 bibles (n’oublions pas les liens entre Apple et le christianisme), des outils de mesure de consommation d’essence, la météo, Facebook, AIM, et même une plateforme d’ebooks qui lui est spécialement dévouée.

Notons que l’une des critiques avancée par la presse américaine à la sortie de l’iPhone était que celui-ci n’offre pas de catalogue digne de ce nom. Apple a donc remédié à ce problème mais ne rêvons pas non plus ; seuls les widgets développés par la firme à la pomme peuvent être intégrés à son téléphone. Cela permet à Steve Jobs de choisir ses partenaires comme bon lui semble, et de favoriser de cette manière un service au détriment de l’autre : par exemple AIM pour contrer le Windows Live Messenger de son concurrent direct Microsoft, ou encore Facebook contre MySpace.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés