Comme prévu Apple tient ce soir sa conférence de presse à Mocone West, San Francisco (où avait été annoncé l’iPhone) sur le thème « The Beat Goes On ». La soirée a commencé, et Steve Jobs commence par parler d’iTunes. Il indique ainsi que 600 millions de copies d’iTunes ont été installées dans le monde, 3 milliards de chansons achetées, dans 21 pays. ITunes a commencé avec 200.000 chansons, aujourd’hui c’est 6 millions, et iTunes est le numéro 3 des disquaires aux Etats-Unis. 550 séries TV, 95 millions vendus, 125.000 podcasts.

La plus grosse nouvelle fonction d’iTunes dont la sortie est prévue ce soir : les sonneries pour l’iPhone. Les utilisateurs pourront créer leurs propres sonneries à partir de 500.000 titres qui participent à l’opération. Il faudra payer 0,99 euros par sonnerie, soit payer une deuxième fois !


(crédit photos : Engadget)

Steve Jobs lit la chanson Give Peace a Chance des Beatles. (vers une annonce probable de la disponibilité des Beatles sur iTunes… enfin)

Nouveaux iPod.

Steve Jobs passe à l’iPod, qui se sont vendus à 110 millions d’exemplaires. Tous les modèles actuels de l’iPod vont être remplacés.

L’iPod Shuffle va avoir de nouvelles couleurs, dont une version RED désormais traditionnelle, à 79 $ pour 1 Go.

iPod nano. Il disposera du Cover Flow pour naviguer dans la librairie musicale, des jeux, un nouveau design en métal extrêmement fin, et plus de capacité. Son nom (officiel ?) : iPod fatty.

Ecran de 2 pouces, même résolution QVGA. Plus grande densité de pixels jamais atteinte. L’Interface utilisateur a été améliorée.

3 jeux inclus, davantage en vente sur iTunes.

Steve Jobs montre également une couverture d’album des Beatles. Ca approche…

L’autonomie du nano atteindrait les 24 heures en audio, 5 heures en vidéo.

Deux versions : 4 Go et 8 Go. La version 4 Go (149 $) sera disponible uniquement en couleur argent. Le 8 Go (199 $) en couleurs. Disponible dès ce week-end.

L’iPod traditionnel devient l’iPod Classic. Pas de format écran large avec écran tactile, mais nouvelle gamme qui débute à 80 Go (250 $), et interface améliorée. Une version plus épaisse de 160 Go (350 $) sera également proposée (wow, ça fait cher en musique légale !). 40 heures d’autonomie audio, 7 heures en vidéo.

Ajout d’un nouvel iPod : iPod touch. C’est en fait un iPhone sans le téléphone.
Même taille d’écran que l’iPhone, l’ensemble est plus fin (8 mm).

(Notez la présence d’une icône pour le Wifi en haut à gauche)

Ajout du navigateur Safari pour permettre l’affichage de pages web (en particulier les pages de connexion aux réseaux WiFi commerciaux/universitaires). Egalement YouTube intégré d’office.


22 heures d’autonomie audio, 5 heures en vidéo.
Deux configurations : 8 Go (299 $) et 16 Go (399 $). Disponibles dans quelques semaines.

Annonce d’un iTunes Music Store en WiFi, jusque là absent y compris de l’iPhone. Possibilité d’acheter des chansons sans connecter l’iPod touch à un ordinateur. Steve Jobs fait une démo en achetant une chanson de John Lennon (au cas où c’était pas encore tout à fait compris…).

l’iTunes Wifi music store sera disponible dans les 22 pays d’iTunes, ainsi qu’à partir de l’iPhone.

Jobs annonce également un partenariat avec Starbucks pour que l’iPod/iPhone réagisse à l’entrée d’un café Starbucks et qu’il affiche en permanence la chanson en cours de diffusion, pour permettre son achat à la volée. Steve Jobs dit qu’Apple a travaillé deux ans sur cette fonctionnalité (en valait-elle le coup ?). Starbucks représent 14.000 enseigne, 7 nouvelles boutiques chaque jour, 50 millions de clients par semaine, 18 visites par mois en moyenne par client (quand même).

Annonce d’une baisse de prix de l’iPhone. La version 8 Go qui était vendue 599 $ passe à 399 $, soit une baisse de 200 $ !

Curieusement, pas d’annonce officielle concernant les Beatles, malgré les nombreux clins d’oeil.

Fin de la conférence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés