Nintendo DS à l'écoleOn le sait, la console portable de Nintendo s’est attirée une réputation au delà du simple jeu vidéo traditionnel. Au revoir Mario, bonjour Dr Kawashima. Le Programme d’Entraînement Cérébral est invariablement au sommet des titres les plus vendus sur la Nintendo DS. Il est actuellement en 3ème et 4ème position du classement jeux vidéo de Amazon.fr, toutes plate-formes confondues. Ca n’est pourtant pas un jeu, tout du moins pas au sens traditionnel du terme. Tout comme 200 des 500 titres sortis sur la DS.

Son stylet, son système de reconnaissance vocale, son double écran, tout fait de la DS une sorte de mini-ordinateur portable peu cher et parfaitement adapté au monde éducatif. Le Wall Street Journal rapporte ainsi l’expérience de Yukimitsu Hayashi, un assistant à l’école de Yawata à Kyoto. Convaincu des vertus de la console de Nintendo, l’homme est allé secrètement rendre visite à IE Institute Co., un éditeur japonais de programmes éducatifs, pour leur demander de mettre au point un programme d’apprentissage de l’anglais. Un an et demi après, le jeu éducatif a vu le jour. Le programme prononce des mots en anglais, que les élèves doivent transcrire à l’écrit à l’aide du stilet. Le système de reconnaissance d’écriture vérifie alors si l’élève a réussi. S’il se trompe, une voix se moque gentiment et l’encourage à recommencer.

Officiellement, le ministère de l’Education japonais n’encourage pas l’initiative, et la laisse à la discrétion de chaque école. Mais les résultats devraient vite créer un engoument. L’école de Yawata indique en effet que près de 80 % de ses élèves de 4ème qui utilisent ainsi la DS tous les jours maîtrisent un niveau de vocabulaire en anglais d’élèves de 3ème, contre 18 % auparavant. La moitié de ces élèves ont atteint le niveau de la 1ère.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés