Voilà qui vient donner un écho européen les données de Nielsen SoundScan pour les Etats-Unis. Selon OCC (Official UK Charts Company), qui établi les tableaux de vente de musique en Grande-Bretagne, les ventes d’albums auraient baissé de 6 % outre-Manche au premier trimestre 2006. C’est même pire qu’il n’y paraît dans cette région du globe traditionnellement mieux épargnée. Les albums originaux d’artistes ont chuté de 9 %, et le chiffre global n’est « sauvé » que la bonne tenue des compilations, qui augmentent de 10,1 %. En tout, il s’est vendu 32 millions d’albums au dernier trimestre en Grande-Bretagne, dont 6,6 millions de compilations.

Les ventes numériques continuent à croître, mais ça n’est pas non plus l’explosion. Il s’est vendu 9,96 millions de titres, contre 5,71 millions un an auparavant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés