Selon NewTeeVee, BitTorrent aurait commencé à tester le modèle publicitaire pour financer son service de vidéo à la demande lancé début mars. Très critiqué pour sa gestion désastreuse des DRM, le service peine surtout à s’imposer face à un public de P2Pistes habitués à la gratuité.

Aussi comme l’a très vite annoncé Bram Cohen, le créateur de BitTorrent, des contenus gratuits financés par la publicité doivent arriver en masse. C’est déjà le cas avec des contenus de la chaîne G4 dédiée aux jeux-vidéo. Les publicités sont gérées par YuMe, qui possède une technologie capable de servir des publicités de façon dynamique au cours de la lecture des vidéos (la société a soulevé 7 millions de dollars pour son lancement commercial).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés