Declan McCullagh affirme sur News.com que le gouvernement américain a organisé une réunion privée entre le département de la Justice et des représentants d’éditeurs de services en ligne comme AOL ou Comcast. Le gouvernement cherche à convaincre les éditeurs d’accepter de garder les informations d’identification relatives aux uploads de contenus sur les services de partage de photos et de vidéo tels que Flickr ou YouTube. Concrètement, l’administration Bush souhaite avoir la possibilité de retrouver l’identité de la personne qui a envoyé tel ou tel contenu, pour enquêter plus facilement sur le terrorisme, la pédophilie et d’autres types de délits ou de crimes.
Le département de la Justice demande également aux fournisseurs d’accès à Internet d’évaluer les coûts qu’impliquerait une rétention de deux ans des données de connexion.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés