D’après le dernier document comptable enregistré auprès de la SEC, le gendarme américain de la bourse, Google aurait valorisé les actifs technologiques de YouTube à 24 millions de dollars. Pour arriver aux 1,65 milliards de dollars investis par Google pour l’acquisition du leader de la vidéo en ligne, il faut ajouter une majeure partie de « goodwill » (bonne volontée), selon le terme financier consacré. A ce prix il en fallait en effet beaucoup, de bonne volonté…

Par ailleurs Google, qui employait 10.000 personnes fin 2006, dispose de 11 milliards de dollars de liquidités dans ses comptes en banque, et réalise toujours 99 % de ses revenus grâce à la publicité. Un marché qu’il espère encore développer grâce aux acquisitions de YouTube et de dMarc, un spécialiste des solutions publicitaires pour radio numérique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés