Une ébauche d’encart publicitaire semait déjà le doute la semaine dernière sur le prix auquel sera vendu l’iPhone. Mais si Apple n’avait à aucun moment évoqué une telle prévision de baisse, il semblerait pourtant que la firme aurait tout à y gagner. Une étude de Compete Inc., rapportée par Presence PC, montrerait ainsi des américains peu enclins à débourser les 500 $ prévus pour le prix de vente du prochain bébé d’Apple : juste un seul petit pourcent sur les 379 sondés ayant déjà plus ou moins entendu parler de l’iPhone !

Un quart des interrogés seraient en revanche prêts à acheter le téléphone, mais à un prix moindre. L’étude est à relativiser car l’iPhone ne constitue pour l’instant qu’un simple buzz médiatique n’ayant pas encore fait l’objet de réelles campagnes publicitaires, mais elle révèle un terrain qui est loin d’être gagné d’avance. Reste à Apple de savoir si il croit à une campagne suffisamment solide pour se permettre de ne pas baisser le prix initialement prévu, mais le risque n’est pas des moindres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés