Après la BPI en Grande-Bretagne, après les membres de la RIAA aux Etats-Unis, c’est au tour des représentants français des majors de l’industrie du disque de porter plainte contre le site russe AllofMP3. La SCPP, qui a déjà fait pression avec succès sur deux serveurs eDonkey en France, a porté plainte à Nanterre contre Media Services, l’éditeur russe du service de musique en ligne. Elle lui reproche de vendre de la musique à prix bradés sans licence valide octroyée par les producteurs. « Il ne sera pas seul sur le banc des accusés puisque le gérant de MP3Sugard.com, autre site russe, a été mis en cause lui aussi », rapporte Marc Rees sur PC Inpact. La pression internationale s’intensifie donc contre AllofMP3, qui a déjà perdu l’an dernier l’autorisation de percevoir des paiements via les deux principaux émetteurs de cartes bancaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés